Le temple des géants

Le temple des géants
Par Eurosport

Le 18/12/2005 à 09:00Mis à jour

Avec Adelboden, Alta Badia est considérée comme le temple du géant. Piste éminemment difficile à appréhender, la Gran Risa prône l'exigence et ne s'offre qu'à l'excellence. Tenant du titre, Thomas Grandi va tenter dimanche de devenir le premier depuis Alb

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Comme toujours, tous les gros bras désirent y briller. Vainqueur en décembre 2002 à Alta Badia, Bode Miller se présentera dimanche au départ avec le dossard rouge de leader de la Coupe du monde, qu'il a repris à Val Gardena à Aksel Lund Svindal. Mais le funambule du New Hampshire ne calculera pas. D'abord parce que ce n'est pas son genre. Ensuite parce que Miller veut avant tout gagner. Or il est impossible de triompher de la Gran Risa avec une spatule sur le frein.

Les Italiens ont faim

Pour beaucoup, ce n'est pourtant ni du côté américain, malgré le récent doublé dans le Colorado (Miller devant Rahlves) ni même dans les rangs de la Wunderteam qu'il faut fouiner pour dénicher le favori. Véritable spécialiste du géant, Kalle Palander a souvent très bien skié à Alta Badia. Vainqueur de la première course en 2003 puis deuxième la semaine suivante, il avait claqué le meilleur temps de la première manche l'hiver dernier, avant de sortir. S'il skie à son niveau, il a tout pour gagner.

Où en est Grandi?

Tenant du titre, Thomas Grandi reste un candidat crédible au doublé, ce qui constituerait une première depuis Alberto Tomba il y a près de 15 ans, lorsque l'Italien s'était imposé en 1990 et 1991. Technicien pointu, le gabarit de poche canadien avait changé de dimension l'hiver dernier, réussissant le doublé Alta Badia-Flachau. Mais cet hiver, il skie davantage en dedans en géant, comme en témoigne sa 17e place à Beaver Creek.

0
0