Getty Images

Hirscher a déjà donné le ton, les Bleus en embuscade

Hirscher a déjà donné le ton, les Bleus en embuscade
Par Eurosport

Le 16/12/2018 à 10:54Mis à jour Le 16/12/2018 à 11:27

Marcel Hirscher a écrasé la première manche du géant d'Alta Badia. L'Autrichien a devancé largement de près d'une seconde le Suédois Matts Olsson et Marco Odermatt. Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet, sixième et septième, sont en embuscade.

On s'y attendait, il l'a fait. Comme il en a l'habitude à Alta Badia, Marcel Hirscher a écrasé la première manche du géant sur la Gran Risa. L'Autrichien, quadruple vainqueur de l'épreuve italienne, devance largement le Suédois Mats Olsson (+ 0''94) et le surprenant Suisse Marco Odermatt (+ 1''00). Il est déjà seul au monde. Moyens, les Français Alexis Pinturault (7e) et Victor Muffat-Jeandet (8e) sont malgré tout en embuscade dans la course au podium.

Mais il ne restera que deux places à prendre. Sauf incident, Marcel Hirscher remportera cette après-midi un 6e succès dans la station des Dolomites, son 5e en géant. Dans cette première manche, l'Autrichien aura encore été seul au monde. Auteur d'une mise en action hallucinante, le skieur d'Annaberg a développé un ski d'une puissance et d'une intensité dont lui seul est capable pour déjà repousser tous ses adversaires au-delà de la seconde. Enfin presque tous.

Vidéo - Intouchable, Hirscher a (encore) écrasé la concurrence : sa 1re manche en vidéo

01:52

Des Français mi-figue, mi-raisin

Toujours à l'aise sur les neiges glacées d'Alta Badia (vainqueur du parallèle et 6e du géant l'an dernier), Mats Olsson a été le seul à rester sous la seconde pour s'offrir la 2e place (+ 0''94) de cette première manche, juste devant la surprise Marco Odermatt. Partie avec le dossard 27, la pépite suisse de 21 ans a sorti une manche incroyable de justesse et d'audace pour réaliser sa meilleure course en Coupe du monde. Mais il faudra confirmer en seconde manche pour rêver à un premier podium.

Car, derrière lui, la concurrence est nombreuse et finalement pas si loin, à l'image du Norvégien Henrik Kristoffersen (5e, + 1''33) mais aussi des Français. Décevants globalement malgré un ski posé, Alexis Pinturault (7e, + 1''58) et Victor Muffat-Jeandet (8e, + 1''59) sont toutefois encore en course pour un podium. Ce sera en revanche beaucoup plus compliqué pour un Thomas Fanara qui a cédé physiquement (14e, + 1''90), pour l'étonnant Thibaut Favrot (17e à 2''60, malgré son dossard 47) et pour Mathieu Faivre (22e, + 2''71), passé à côté.

0
0