Getty Images

Fanara et Pinturault débloquent le compteur bleu

Fanara et Pinturault débloquent le compteur bleu

Le 16/12/2018 à 14:01Mis à jour Le 16/12/2018 à 14:42

ALTA BADIA – Si Marcel Hirscher a écrasé le géant, deux Français ont terminé sur le podium à Alta Badia. Thomas Fanara (2e) et Alexis Pinturault (3e) ont fait une belle deuxième manche pour décrocher un podium, le premier pour le clan français cette saison chez les hommes.

Le compteur est enfin débloqué ! Après un début de saison en demi-teinte, les Français ont accroché leur premier podium de la saison à l'occasion du géant d'Alta Badia. Et plutôt deux fois qu'une. Sur la Gran Risa, Thomas Fanara et Alexis Pinturault ont accompagné Marcel Hirscher sur le podium. Mais c'est bien l'Autrichien qui s'est une nouvelle fois imposé, son 6e succès de suite sur l'épreuve. Comme toujours, il n'y avait rien à faire.

Vidéo - Toujours fort, Hirscher a créé des écarts historiques sur la Gran Risa pour résister aux Français

01:36

Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. Bien plus engagés qu'en première manche, les Français avaient su mettre la pression sur l'Autrichien. Seulement 14e dans la matinée, Thomas Fanara y aura cru jusqu'au bout pour sa dernière course sur la Gran Risa. A l'attaque du début à la fin, malgré de petites fautes de vitesse à mi-parcours, le skieur de 37 ans a réalisé une manche de très haut niveau, juste battu lors de son passage sur la ligne par Luca Di Aliprandini, auteur de la remontée du jour (7e, + 21). Suffisant à ce moment-là pour prendre la tête de ce géant et espérer un 12e podium en Coupe du monde. Il a bien fait.

Vidéo - Sur la deuxième manche, Pinturault a remis les choses à l'endroit

01:51

Hirsher, juste mais intouchable

Tracée par le coach allemand, cette seconde manche a piégé de nombreux skieurs à l'aise lors du premier run, à l'image d'Henrik Kristoffersen (14e) ou de la pépite suisse Marco Odermatt, 3e en première manche et sorti en deuxième. Mais pas les Français. Si Victor Muffat-Jeandet (9e) et Mathieu Faivre (13e) n'ont pas su se sublimer, Thomas Fanara a su le faire et Alexis Pinturault l'a imité. Décevant 7e du premier tracé, le skieur de Courchevel a réagi avec une belle mise en action avant de souffrir sur la fin de parcours. Sans partir à la faute pour autant. Deux Français sur le podium sur le Gran Risa, ce n'était plus arrivé depuis 2010 (Richard et… Fanara).

Vidéo - Des fautes mais de l'envie : la belle seconde manche de Fanara qui le propulse à la 2e place

01:43

A l'époque, Marcel Hirscher n'avait pris que la 18e place. Les temps ont bien évolué depuis et l'Autrichien est devenu un monstre intouchable. Surtout sur la Gran Risa. Pour la 6e année consécutive, le skieur d'Annaberg était sur une autre planète. Meilleur temps de la première manche (0''94 d'avance sur son dauphin), 2e de la deuxième (+ 0''24 sur De Aliprandini), Marcel Hirscher a finalement largement devancé Fanara (+ 2''53) et Pinturault (+ 2''69). Le plus gros écart entre le vainqueur et son dauphin à Alta Badia. Pour l'Autrichien, les records sont faits pour être battus. Et il s'y attèle parfaitement course après course.

0
0