Il devait faire son retour à Levi en Finlande mi-novembre. Mais le manque de neige a contraint les organisateurs à annuler l'épreuve. C'est donc ce week-end à Beaver Creek que Jean-Baptiste Grange va rechausser les skis en compétition pour la première fois depuis mars dernier et une opération à l'épaule. Une blessure avec laquelle il avait appris à composer depuis décembre et une chute à l'entraînement. "Tout le monde pense que l'épaule, ce n'est rien par rapport au genou mais moi j'ai trouvé que c'était plus compliqué de rééduquer l'épaule. Au niveau des douleurs, ça traîne plus longtemps", reconnait celui qui a également été opéré du genou droit en janvier 2010.

Depuis, les douleurs à l'épaule ont disparu mais de nouvelles au dos sont apparues. "Il a fallu gérer, même si j'ai l'habitude d'avoir mal au dos (il a le dos fragile depuis l'enfance, ndlr), ajoute-t-il. Après l'opération, c'est surtout de repartir de zéro physiquement qui a été dur. Quand j'ai repris le sport mi-juin, j'étais une crevette. Tout était à refaire."

Beaver Creek
Les Bleus à toute vitesse
02/12/2011 À 21:53

"Je sais que là, je suis un peu court en préparation"

Près de six mois plus tard, "JB" fait donc son retour ce week-end à Beaver Creek. Durant ces six mois, Grange n'a pas chômé côté rééducation et entraînement. Malgré tout, il a conscience de ne pas encore être à 100 pour cent physiquement. "Il va falloir un peu de temps pour reconstruire ça", avance le skieur de Valloire qui ne veut de toute façon pas se précipiter. "L'objectif est d'attaquer la saison 2013 dans de bonnes dispositions. Je sais que là, je suis un peu court en préparation et que je n'ai pas les dossards qu'il faut mais c'est l'année pour reconstruire. C'est une saison de reconstruction plutôt que de transition."

Une saison de reconstruction qui débute fort pour Grange avec trois courses (deux géants, un slalom) en l'espace de six jours. Un programme chargé qui ne l'effraie pas pour autant. "Beaver Creek, c'est un géant que j'aime bien mais il faut que je me reconstruise petit à petit dans cette discipline, ça ne va pas revenir d'un coup. Partir avec le dossard 31, ce n'est pas comme partir avec le Top 15 mondial. L'objectif, c'est de se qualifier et de faire deux manches, même si je suis 20e ou 25e, ce sera un résultat honnête."

Pour signer quelques résultats, "JB" compte sur le slalom, sa discipline de prédilection. "Le slalom, c'est mon filet de sécurité, le truc sur lequel je pourrai toujours me reposer. J'ai certaines facilités en slalom et heureusement", sourit le champion du monde de la discipline. Pour le reste, tout dépendra de sa condition physique. "A la base, j'ai envie de repartir sur le slalom, le géant et le super-combiné si tout va bien, conclut-il. Si ça se passe moins bien et que je suis obligé de limiter mon nombre de courses à cause de mon dos, je ne ferai que slalom et géant."

Sölden
Grange ratera la rentrée
29/09/2011 À 12:28
Lenzerheide
Grange : "Une faute de gourmandise"
19/03/2011 À 13:52