Getty Images

Vainqueur du géant de Beaver Creek, Luitz est sous enquête pour avoir utilisé un masque à oxygène

Vainqueur à Beaver Creek, Luitz est sous enquête pour avoir utilisé un masque à oxygène
Par Eurosport

Le 07/12/2018 à 17:46Mis à jour Le 07/12/2018 à 18:16

BEAVER CREEK - Stefan Luitz est dans le collimateur de la FIS. Le skieur allemand, sensationnel vainqueur du premier géant de la saison à Beaver Creek le week-end dernier après de nombreux mois d'absence pour cause de blessure, est sous enquête pour avoir fait usage d'un masque à oxygène entre les deux manches de la course.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

La Fédération internationale de ski (FIS) enquête sur l'Allemand Stefan Luitz, vainqueur du géant de Beaver Creek (Colorado) dimanche dernier, à partir d'une photo le montrant en train d'inhaler de l'oxygène entre les deux manches de la course, une pratique interdite par le règlement de la FIS. Cette dernière a indiqué vendredi s'être penchée sur la question, après que des journalistes de médias italiens et suisse aient révélé l'existence de la photographie.

Aucune réclamation

Luitz et les autres skieurs allemands, qui sont aussi concernés par l'enquête, ne sont pas suspendus provisoirement et sont autorisés à disputer ce samedi le géant de Val d'Isère, a indiqué le directeur des courses de Coupe du monde hommes à la FIS, Markus Waldner, durant la réunion des capitaines qui a lieu chaque veille de course. "Aucune équipe n'a porté réclamation suite au géant de Beaver Creek, a-t-il expliqué. L'enquête est toujours en cours".

En juin 2016, la FIS avait décidé d'interdire l'utilisation de bombonnes à oxygène en compétition, un point spécifié dans son règlement anti-dopage, alors que celui de l'AMA (Agence mondiale anti-dopage) a évolué le 1er janvier dernier. Luitz, qui a remporté à Beaver Creek son premier géant de retour après une longue blessure, risque notamment la disqualification. La victoire pourrait ainsi revenir à Marcel Hirscher, deuxième de la course et qui signerait ainsi, sur tapis vert, une 60e victoire en Coupe du monde.

(Avec AFP)

0
0