Getty Images

Dominik Paris remporte la descente de la Stelvio à la maison, Aksel Lund Svindal 2e

A la maison, Paris a géré
Par Eurosport

Le 28/12/2017 à 14:06Mis à jour Le 28/12/2017 à 15:36

BORMIO - Devant son public, Dominik Paris a remporté la descente de Bormio jeudi en devançant le leader du classement de la spécialité Aksel Lund Svindal. Kjetil Jansrud complète le podium. Adrien Théaux termine meilleur Français au 7e rang.

Pour son retour sur le circuit, la "Stelvio" ne pouvait s'offrir qu'à un Italien. Après quatre ans d'absence au calendrier de la Coupe du monde, la descente de Bormio a été remportée ce jeudi par Dominik Paris. Une victoire symbolique pour le Transalpin, vainqueur ici-même de sa première Coupe du monde en 2012. Pour remporter le 9e succés de sa carrière, la 8e en descente, Paris a fait la différence sur le bas du parcours pour devancer les Norvégiens Aksel Lund Svindal (+0"04) et Kjetil Jansrud (+0''17). Premier Français, Adrien Théaux est 7e (+0''85).

Cinquième à Beaver Creek, sixième à Val Gardena, Paris n'était pas encore monté sur le podium cet hiver. Il n'était pas le plus attendu des Italiens, Peter Fill (13e à 1''29) ayant réalisé mardi le meilleur temps du seul entraînement de la semaine devant Christoph Innerhofer (14e à 1''31). Mais ces deux-là sont passés à côté. Ils ont été victimes, comme beaucoup, d'une météo changeante. Au fil des dossards, le soleil a gagné du terrain, apportant dans son sillage un vent particulièrement gênant.

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

Svindal conforte son leadership au petit globe

Partis en deuxième ligne, les Français n'étaient pas dans le bon wagon et seul Adrien Théaux a sauvé les marrons du feu (7e à 0''85), comme souvent depuis le début de saison. Le skieur de Val Thorens pouvait espérer mieux sans une grosse faute à mi-parcours.

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

Guillermo Fayed n'a lui pas pu éviter la chute à la réception d'un saut. Une lourde gamelle qui n'a, à première vue, pas entraîné de grosse blessure pour le Chamoniard. Fayed a précisé avoir ressenti une douleur à la cheville droite et avoir pris un coup sur la fesse droite. Hormis Théaux, trois autres Français ont terminé dans les points : Nicolas Raffort (22e, +2''04), Johan Clarey (23e, +2''07) et Brice Roger (25e, +2''19).

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

Du point de vue comptable, la bonne opération du jour est à mettre au crédit de Svindal. Vainqueur à Beaver Creek et Val Gardena, le Scandinave a conforté son leadership au classement petit globe grâce à sa 2e place. Il compte 78 points d'avance sur Beat Feuz (4e ce jeudi) et 131 sur Jansrud. Au général, Svindal se replace à 80 points de Marcel Hirscher avant le combiné de ce vendredi. Une épreuve qui se déroulera elle aussi à Bormio.

0
0