Getty Images

Première pour Meillard, Pinturault encore frustré

Première pour Meillard, Pinturault encore frustré

Le 09/02/2020 à 14:46Mis à jour Le 09/02/2020 à 19:46

COUPE DU MONDE - Loïc Meillard débloque son compteur. Le Suisse a décroché la première victoire de sa carrière lors du géant parallèle de Chamonix, dimanche, après son succès en finale contre son compatriote Thomas Tumler. Attendu au tournant, Alexis Pinturault a été éliminé en 8e de finale et n'a pas marqué de gros points pour le classement général.

Un coup pour rien. Alors qu'une bagarre pour le classement général entre Henrik Kristoffersen et Alexis Pinturault était attendue sur la Verte des Houches à Chamonix, ce sont les outsiders qui ont tiré leur épingle du jeu lors du géant parallèle. Le meilleur d'entre eux, Loïc Meillard, a profité de ce deuxième rendez-vous de la saison dans la spécialité pour décrocher son tout premier succès en carrière en Coupe du monde.

La victoire de Meillard ne sort pas de nulle part. Elle est même le fruit de la logique. Auteur de son premier podium en carrière lors du géant de Garmisch il y a une semaine, le skieur de Neuchâtel a confirmé qu'il vivait une forme de plénitude en ce début d'année 2020. Il a remporté ce premier succès en Coupe du monde au terme d'une finale maîtrisée face à son compatriote Thomas Tumler. Les deux hommes s'étaient défait en demies de l'Américain Tommy Ford et de l'Allemande Alexander Schmid. Deux clients sur ce genre de format, mais pas forcément ceux qu'on attendait aux avant-postes.

Vidéo - Le plus fort sur le parallèle, c'était Meillard

01:50

Pinturault passe encore à côté, la bonne affaire pour Kilde

La lutte pour le classement général s'est terminée en statu quo à Chamonix. Et c'est bien dommage, surtout pour Alexis Pinturault. Au lendemain de son abandon lors du slalom, le skieur de Courchevel a encore manqué l'opportunité de marquer de gros points afin de faire un rapproché avec Henrik Kristoffersen.

Eliminé en 8e de finale par Alexander Schmid, après un run loin de ses standards, le Français n'a pu marquer que 20 points dimanche. Sorti quelques instants après son rival, Kristoffersen a fait à peine mieux en marquant 26 points. Mais il a encore augmenté son avance. Les deux hommes restent dans un mouchoir de poche après cette 29e épreuve de la saison : 61 points les séparent.

Celui qui a fait la bonne opération se nomme Aleksander Aamodt Kilde. Le troisième larron a fait légèrement mieux que ses deux rivaux sur le géant parallèle (7e) et marqué 36 points qui lui ont permis de prendre la 2e place à Pinturault. Le Norvégien pourra prendre les commandes provisoirement la semaine prochaine s'il score à Saalbach où la descente et le Super-G prévus en Chine ont reprogrammés. La grande bagarre n'est que remise à plus tard.

Vidéo - Pinturault : "Le week-end est mauvais"

01:24