Tessa Worley est une géante. La Française a remporté ce dimanche son deuxième globe du géant en carrière en signant la quatrième place de l'ultime épreuve de Courchevel-Méribel. Mikaela Shiffrin (7e, +0"67) a craqué en seconde manche. Federica Brignone a remporté la course devant Marta Bassino (+0"31) et Petra Vlhova (+0"37).
Courchevel
Worley : "C’est un rêve qui devient réalité"
20/03/2022 À 15:25
Ce titre est à l'image de l'immense carrière de la Française, qui n'a rien lâché. Classée 8e de la première manche, Worley avait l'obligation de réaliser une seconde manche exceptionnelle pour avoir une chance de remporter le globe de cristal. Mikaela Shiffrin, meilleur temps avec 82 centièmes d'avance sur Federica Brignone, semblait promise à la victoire. Il fallait pour la Française trouver le moyen de monter sur le podium pour s'assurer le globe quel que soit le résultat de Shiffrin.

Un petit globe pour une Worley géante : la consécration de la Française

Shiffrin avait les cartes en main

Face à la pression, la skieuse du Grand-Bornand n'a pas failli. Avec un engagement de tous les instants, elle a réalisé le meilleur temps du deuxième tracé. Mais cela aurait pu ne pas suffire. Un dernier secteur moins réussi a entravé la Française dans sa remontée. Elle a vu Marta Bassino (2e, +0"31), Petra Vlhova (3e, +0"37) et Federica Brignone lui passer devant. En s'élançant, Shiffrin avait donc toutes les cartes en main.
Il suffisait à l'Américaine de gérer ses 8 dixièmes d'avance pour tout gagner. Mais skier pour un globe n'est pas chose aisée, et Shiffrin a montré cette saison des faiblesses inhabituelles. Complètement inhibée, l'immense championne américaine ne s'est jamais libérée, terminant 7e (+0"67) avec un improbable 24e temps de la manche.

Worley, la meilleure des trois géantes

C'est évidemment terrible pour elle, comme cela l'avait été auparavant pour Sara Hector (14e, +1"49) qui, handicapée par un genou douloureux, avait compris qu'elle ne remporterait pas le globe qui lui semblait promis il y a encore trois courses. Mais Shiffrin peut se consoler avec le classement général, Hector avec son titre olympique.
Tessa Worley, elle, s'est offert un très grand moment en triomphant devant un public en liesse. C'est son deuxième globe de la spécialité après 2017, qu'il faut ajouter à 16 victoires et deux titres de championne du monde. Il y avait trois géantes pour un globe, et c'est elle qui l'a emporté.

Tessa Worley prend la tête du géant : son 2e run en vidéo

Courchevel
Kristoffersen prend le petit globe, Noël bredouille
20/03/2022 À 13:23
Courchevel
Pas de victoire pour Noël : le Français enfourche en deuxième manche
20/03/2022 À 13:15