Getty Images

Garmisch Partenkirchen - La descente annulée à cause de la météo (chutes de neige)

La descente de Garmisch annulée à cause des conditions météo

Le 02/02/2019 à 10:53Mis à jour Le 02/02/2019 à 11:35

COUPE DU MONDE - Il n'y aura pas de descente sur la Kandahar cette saison. La Fédération internationale de ski (FIS), a annoncé, samedi matin, l'annulation de l'épreuve à cause des mauvaises conditions météorologiques. Des chutes de neige ont en effet rendu impossible toute compétition sur la piste allemande.

Pas de Kandahar pour le plateau de la Coupe du monde. La Fédération internationale de ski a annoncé, samedi matin aux alentours de 10h30, l'annulation de la descente messieurs de Garmisch-Partenkirchen à cause des conditions météorologiques. Ce septième rendez-vous de la saison en descente était la dernière épreuve de vitesse avant les Mondiaux d'Are, qui se dérouleront en Suède du 4 au 19 février prochain.

Des chutes de pluie, puis de neige, tombées en matinée, ont en effet massacré la piste tracée par les techniciens sur la Kandahar. D'abord abaissée au niveau du départ du Super-G, la course n'avait finalement pas lieu d'être, faute d'une sécurité suffisante.

Une sécurité insuffisante

"C'était trop dangereux. Il faut savoir que sur une piste, il y a la trajectoire idéale, mais aussi les côtés. Si un coureur sort, il faut qu'on puisse assurer sa sécurité", a expliqué Pierre-Emmanuel Dalcin, le consultant d'Eurosport. "C'était trop mou, trop collant. Ils n'avaient pas les moyens de faire dérouler cette course dans de bonnes conditions de sécurité. Ils n'ont même pas reporté le départ, ils ont annulé directement."

La Fédération internationale de ski n'a pas encore communiqué quant à une éventuelle date de report de cette course. Bansko, qui organisera un Super-G le 23 février, et Kvitfjell, dernier week-end complet en vitesse de la saison avant les finales (3-4 mars), pourraient éventuellement récupérer ce créneau.

Cette annulation va surtout laisser les différentes équipes nationales bredouilles quant à leurs sélections pour les Mondiaux. L'équipe de France devait par exemple annoncer sa composition pour Are dimanche après le slalom géant.

0
0