Le duel est lancé ! Engagées dans une lutte pour le classement général de la Coupe du monde, Lara Gut-Behrami et Petra Vlhova ont répondu présent ce lundi à l’occasion du deuxième super-G de Garmisch-Partenkirchen. Déjà vainqueure samedi, la Suissesse a remis ça pour s’offrir le 30e succès de sa carrière, le 16e dans la discipline. Mais c’est bien la Slovaque qui a signé l’exploit du jour en montant sur le premier podium de sa carrière en vitesse (2e, + 0''28), pour conserver 40 points d’avance sur Gut-Behrami au général. L’Autrichienne Tamara Tippler (+ 0''74) complète le podium, alors que Tessa Worley finit 8e et meilleure Française.

Garmisch-Partenkirchen
Plus d'un an après, Paris est de retour au sommet
05/02/2021 À 12:11

Gut est bien la reine du super-G : son nouveau succès en vidéo

Si Ester Ledecka, 6e ce lundi, avait gagné le premier Super-G de la saison disputé à Val d’Isère, il y a bien Lara Gut-Behrami et les autres la discipline. Intouchable en 2021, la Suissesse a ajouté un 4e succès à son palmarès cette saison, tous en Super-G. Partie avec le dossard 7, la Tessinoise n’a pas laissé ses adversaires espérer bien longtemps. Supersonique dès le haut du parcours, elle n’a pas relâché une seule seconde pour creuser l’écart dans le mur et a parfaitement relâché en sortie de pente pour prendre de la vitesse. A l’arrivée, elle repousse alors très loin sa dauphine de samedi, Kajsa Vickhoff Lie (+ 0’’88) et met une pression considérable sur Petra Vlhova, dont le dossard de leader du général est alors en danger. Mais la Slovaque a de la ressource.

Worley seule Française au niveau

Alors qu’elle ne comptait jusqu’ici qu’un seul top 5 dans la discipline, avec sa 4e place décrochée à La Thuile en février dernier, la skieuse de Liptovsky Mikulas a réalisé la meilleure performance de sa carrière en vitesse, en prenant une 2e place aussi exceptionnelle qu’improbable. Profitant de ses qualités techniques, la Slovaque a fait parler sa précision dans la pente et ses appuis courtes pour relâcher le plus tôt possible et prendre un maximum de vitesse. Insuffisant bien sûr pour rivaliser avec Gut-Behrami mais Vlhova se contentera bien volontiers de cette 2e place, qui lui permet de conserver 40 points d’avance sur la Suissesse au général de la Coupe du monde. Lara Gut-Behrami espérait sans doute lui reprendre plus mais deux succès et, surtout, un globe de la spécialité quasi assuré (195pts d’avance à 2 courses de la fin) fait de ce week-end à Garmisch-Partenkirchen une franche réussite.

Quelle est la meilleure skieuse de l'histoire ?

En l’absence de Sofia Goggia, blessée hier et forfait pour le reste de la saison, c’est Tamara Tippler qui complète le podium. L’Autrichienne, partie juste après Vlhova, n’a pas été aussi impressionnante que Gut-Behrami ou aussi propre techniquement que Vlhova mais son engagement a fait la différence pour prendre la 3e place (+ 0’’74). Partie avec le dossard 6, Tessa Worley a elle confirmé sa bonne forme du moment. Sereine, appliquée et partie avec beaucoup d’envie, la Française a décroché une belle 8e place (+1’’18), son meilleur résultat dans la discipline depuis le 9 décembre 2017 à Saint-Moritz (8e). Malheureusement, les autres Tricolores n’ont pas été aussi solides, avec une Tiffany Gauthier bien loin des attentes (25e, + 2’’21) et la seule à autre skieuse à marquer des points.

Garmisch-Partenkirchen
Le super-G dames repoussé à lundi à cause du brouillard
31/01/2021 À 13:37
Garmisch-Partenkirchen
Imbattable en super-G, Gut triomphe encore
30/01/2021 À 11:01