Henrik Kristoffersen assume son statut de champion du monde de géant. Titré à Are le 15 février dernier, le Norvégien s’est depuis imposé à Bansko, puis ce samedi à Kranjska Gora. En Slovénie, il a devancé son compatriote Rasmus Windingstad (2e, +0"24) et le jeune prodige suisse Marco Odermatt (3e, +0"56), tous deux auteurs de leur premier podium en Coupe du monde. Alexis Pinturault, deuxième après la première manche, termine à la cinquième place (+0"87), juste devant Marcel Hirscher (6e, +0"92). L’Autrichien a raté l’occasion d’entériner son huitième gros globe consécutif. Ce n’est sans doute que partie remise en attendant le slalom de dimanche dans la station slovène.

Kranjska Gora
La victoire hors de portée, Kristoffersen a assuré
10/03/2019 À 13:31

Kristoffersen enchaîne ainsi un troisième géant victorieux, alors qu’il avait mis fin, lors des Mondiaux, à quatre ans de disette. Après une première manche serrée (dix skieurs en une seconde), il pouvait s’attendre à refermer le portillon sous une intense pression. Mais les contre-performances relatives de Pinturault et Hirscher (respectivement à 0"27 et 0"41 après le premier run), ainsi que la chute de Leif Kristian Nestvold-Haugen (3e de la première manche, à 0"32), lui ont permis de s’élancer avec un petit matelas d’avance (0"67 sur Windingstad). Il l’a parfaitement exploité et s’est imposé sans trembler.

Fort de son matelas d'avance, Kristoffersen a maîtrisé

Odermatt prend date

A 25 ans, Windingstad signe donc le meilleur résultat de sa carrière, tout comme le prometteur Odermatt (21 ans), qui a réalisé un spectaculaire bond au classement, entre le premier et le deuxième run (de la 15e à la 3e place). Outre Pinturault, les Français n'ont pas brillé : Thomas Fanara (16e, +1"57) et Victor Muffat-Jeandet (17e, +1"65) ont réalisé deux manches moyennes, tandis que Mathieu Faivre est sorti lors du second run.

Au classement général de la Coupe du monde, Marcel Hirscher compte 485 points d’avance sur son dauphin, Alexis Pinturault, qui peut théoriquement prendre jusqu’à 500 points d’ici à la fin de la saison. Dimanche lors du slalom, l'ogre autrichien pourrait donc mettre un terme à ce semblant de suspense.

Ce n'était pas du grand Hirscher : son second run en vidéo

Kranjska Gora
Hirscher ne voulait rien d'autre qu'un podium pour fêter son 8e sacre
10/03/2019 À 13:13
Kranjska Gora
Un 8e gros globe, un nouveau record... et maintenant pour Hirscher ?
10/03/2019 À 12:51