L'égalité n'aura pas duré bien longtemps. Revenu à hauteur d'Ingemar Stenmark au nombre de globes, petits et gros confondus, à l'occasion de son nouveau sacre au classement du géant glané à Bansko, Marcel Hirscher n'aura comme prévu pas tarder à devenir l'unique recordman des boules de cristal.

Mathématiquement sacré ce dimanche, même si lui avait déjà fêté son sacre théorique la veille, l'Autrichien a remporté en Slovénie le général de la Coupe du monde pour la huitième fois consécutive, portant ainsi son total de globes à vingt avec ses six du géant et ses six de slalom. De quoi enfin dépasser la légende suédoise, restée à 19. Hirscher et Stenmark, les deux hommes laisseront, quoi qu'il arrive, une marque indélébile dans l'Histoire du ski alpin.

Ski alpin
Suivez les finales de ski alpin à Soldeu cette semaine en direct sur Eurosport et Eurosport Player
12/03/2019 À 14:23

Longtemps à l'envers, Hirscher a fini par limiter la casse

Stop ou encore ?

A 30 ans, l'Autrichien ne sait pas encore de quoi sera fait son avenir. "Je vais déjà finir la saison, on verra plus tard", expliquait-il alors en conférence de presse. Mais le skieur d'Annaberg pense à la retraite depuis plusieurs saisons et n'est pas encore sûr de repartir pour une nouvelle année, même s'il semble toujours avoir de la marge sur la concurrence dans la course au gros globe. Pourtant, s'il venait à prolonger l'aventure d'une, voire même deux années, Hirscher aurait de nouveaux records à battre et une place encore plus importante à prendre au panthéon de son sport.

A commencer bien évidemment par le nombre de victoires en Coupe du monde. Toujours détenu par Ingemar Stenmark et ses 86 succès, le record a un temps été mis en danger par Lindsey Vonn. Mais l'Américaine a échoué à quatre succès du Suédois, qu'elle ne rattrapera jamais puisqu'elle a mis un terme à sa carrière après les Mondiaux d'Are, il y a un mois.

Marcel Hirscher of Austria competes during the Audi FIS Alpine Ski World Cup Men's Slalom on March 10, 2019 in Kranjska Gora Slovenia.

Crédit: Getty Images

Avec 68 victoires au compteur, Hirscher était bien parti pour s'en rapprocher fortement vu le rythme qu'il tenait en début de saison. Mais sa sérieuse baisse de régime depuis un mois n'incite plus vraiment à l'optimisme. Il faudrait bien deux bonnes saisons et neuf victoires de moyenne pour revenir sur Stenmark. Un total qu'Hirscher n'a dépassé que deux fois en carrière : en 2017-2018 (13) et cette année (10).

La quête de trois records de plus

Bien sûr, s'il venait à faire tomber un autre record l'an prochain, celui du nombre de victoires sur une année (13), qu'il codétient avec Stenmark et Hermann Maier, cela l'aiderait fortement dans cette quête. L'absence de Mondiaux l'an prochain pourrait l'y aider, lui qui a semblé émoussé depuis.

S'il y parvenait, nul doute également que l'Autrichien ne serait pas très loin d'un autre record mythique, celui de la barre des 2000 points, uniquement atteinte par Maier lors de la saison 1999-2000. Là encore, Hirscher était parti sur des bases folles cette saison, comptabilisant déjà huit succès après la semaine suisse de Wengen et Adelboden en janvier.

Mais l'Autrichien a perdu un peu le fil depuis, toute proportion gardée. Et on le voit mal réussir de nouveau une saison aussi dingue l'hiver prochain. Et, même dans ce cas, il lui resterait toujours le record de succès dans une même station, qu'il co-détient avec Ligety et Svindal, à aller chercher en cas de septième victoire à Alta Badia, où il n'a plus perdu depuis 2012-2013. Sans doute le record le plus atteignable pour le meilleur skieur de la planète. Surtout s'il décide de raccrocher les skis dans un futur proche.

Marcel Hirscher lor du géant d'Alta Badia

Crédit: Getty Images

Ski alpin
Pinturault : "Hirscher est le plus grand skieur de l'histoire de notre sport"
04/09/2019 À 20:02
Ski alpin
Hirscher s'exprimera à la fin de l'été pour évoquer son avenir
26/07/2019 À 11:22