La Française Tessa Worley a superbement remporté le géant de Kronplatz ce mardi. Cinquième temps de la première manche, Worley a réussi une deuxième manche exceptionnelle malgré les conditions et bénéficié de l'erreur de Michelle Gisin (6e, +1"32) à une poignée de portes de l'arrivée. Le jour de la retraite de son compagnon Julien Lizeroux, elle remporte ainsi son 14e succès en coupe du monde, devant Lara Gut (2e, +0"68) et Marta Bassino (3e, +0"84).

Un passage de feu pour un succès indiscutable : Revivez la 2e manche de Worley

Kronplatz
Worley : "Une part de moi me disait que je pouvais encore le faire"
26/01/2021 À 15:00
Sur un second tracé très marqué par le passage des autres skieuses, Tessa Worley, 5e temps de la première manche à 78 centièmes de Gisin, a réussi à trouver le juste équilibre pour découper la piste avec beaucoup d'engagement sur le haut et une grande justesse de la trajectoire sur le bas. Avec le deuxième temps de la manche, la Française prenait la tête devant une Marta Bassino (3e, + 0"73) partie de trop loin (8e de la première manche à + 1"09).
Derrière, Lara Gut a limité la casse (2e,+ 0"27), mais la piste a eu raison des chances de Federica Brignone (8e, +1"97), Mikaela Shiffrin (4e, +1"08) et de Michelle Gisin (6e, +1"32). Si les deux premières ont payé un manque d'engagement, le dénouement est particulièrement cruelle pour la Suissesse, qui tenait la victoire jusqu'à son erreur dans les ultimes portes. Elle laisse filer non seulement la première place mais également de précieux points au classement général, Petra Vlhova n'ayant fini que douzième (+2"05).
Bravo mon chéri !
Ce résultat vient cependant couronner la persévérance de Tessa Worley qui n'était pas passée loin la semaine dernière à Kranjska Gora et qui se bat depuis des années contre un genou récalcitrant. Elle signe ainsi son premier succès en coupe du monde depuis Sölden en 2019 et remonte à la deuxième position du classement du géant avec trois podiums cette saison, à 124 points de Bassino. Coralie Frasse Sombet termine 23 ème.
Comme un symbole, la Française l'emporte le jour de la dernière de Julien Lizeroux, son compagnon, qui va prendre sa retraite après le slalom de Schladming à 41 ans. "Bravo chéri !", a-t-elle d'ailleurs crié dans l'aire d'arrivée. Oui, mais bravo surtout à elle.
Kronplatz
Un passage de feu pour un succès indiscutable : Revivez la 2e manche de Worley
26/01/2021 À 13:34
Kronplatz
Dans son style unique, Michelle Gisin a découpé la première manche de Kronplatz
26/01/2021 À 11:21