Chaque année, la même chanson. Le parallèle, épreuve que la Fédération internationale de ski aime mettre en avant, déchire le cirque blanc. Certains avancent son caractère spectaculaire, ramassé, qui plairait aux jeunes. D'autres mettent en cause sa nature aléatoire.
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
Rares sont d'ailleurs ceux qui y brillent régulièrement dans les hauteurs du classement. Ce week-end à Lech (Autriche), Marco Odermatt, Loïc Meillard, Lucas Braathen et Aleksander Aamodt Kilde seront absents, tout comme Mikaela Shiffrin, Petra Vlhova, Tessa Worley et Federica Brignone. Mathieu Faivre, champion du monde de la discipline début 2021, a lui déclaré forfait sur blessure. Alexis Pinturault pourrait bien se sentir un peu seul, mais il n'imaginait pas rater ce rendez-vous.
Lech
Un duel autrichien pour épilogue : la victoire de Hirschbuehl en vidéo
14/11/2021 À 17:25

De la gestion puis du relâchement et Pinturault a résisté à Kristoffersen : son succès en vidéo

Les Mondiaux ? Le parallèle le plus grotesque de notre histoire
"C’est un peu un passage obligé, a dit le Savoyard, vainqueur du parallèle l’an dernier, à Ski Chrono. On ne peut pas avoir de grosses attentes, parce que c’est une discipline avec beaucoup de surprises. Mais ça reste une course où il faut donner le maximum, se faire plaisir." Ce dernier souhait n'est pas aisé sur des parcours pas toujours équilibrés d'un côté et de l'autre de la piste. "Aujourd'hui j'ai la rage, l'impression de me faire berner... nous les athlètes pris pour des pions d'un spectacle et non acteurs d'un sport ! Depuis quand en sport la chance prend le dessus sur la performance ?", avait regretté le même Pinturault en 2020.

Un run en or : voici comment Mathieu Faivre a décroché la lune

Quand on demande à Alexis Pinturault si la liste des absents l'étonne, il répond pourtant par la négative et comprend même les raisons qui poussent quelques-uns de ses principaux adversaires à faire l'impasse : "Ça ne me surprend qu’à moitié, à l’image de l’an dernier quand je n’ai pas fait celui des Mondiaux. C’était certainement le parallèle le plus grotesque de notre histoire, j’espère qu’à Lech, ça ne sera pas le cas, que ça sera plus comme l’an dernier, avec plus de fair-play sportif qu’aux Mondiaux." Mathieu Faivre y avait créé la surprise devançant Filip Zubčić et Loïc Meillard.
Alors pourquoi,Alexis Pinturault s'inflige un déplacement à Lech dans une saison qui s'annonce forcément dense pour lui, entre quête du gros globe et Jeux Olympiques ? L'an dernier, les 100 points acquis sur le parallèle pendant que Marco Odermatt n'en inscrivait aucun lui avaient permis d'avoir un matelas d'avance un peu plus conséquent, voire de garder la main à certains moments, en fin de saison.
"Il faudra être d’attaque ce week-end et voir ce que ça peut donner. Ce qui est sûr, c’est que pour un technicien, quand on joue le général, ne pas aller à Lech, c’est plus difficile." Rien ne dit que "Pintu" repartira d'Autriche avec un excédent de bagages de 100 points encore une fois, mais rien ne dit non plus qu'il ne peut pas en glaner une cinquantaine au moins.
Lech
Hirschbuehl sacré à la maison, les Français passent au travers
14/11/2021 À 16:29
Lech
Une porte traversée et Pinturault manque le tableau final
14/11/2021 À 12:10