La reine des neiges se nomme Mikaela Shiffrin. L'Américaine a remporté, samedi en Allemagne, le cinquième petit globe de slalom de sa jeune et pourtant très riche carrière. Un globe gagné de main de maître avec huit succès en onze courses. Déjà titrée en 2013, 2014, 2015 et 2017, la skieuse de Vail a ajouté une cinquième pierre à son édifice. Et une pierre importante. A 22 ans, elle n'est plus qu' à une petite unité du record de la Suissesse Verena Schneider (1989, 1990, 1992, 1993, 1994, 1995). Autant dire, que le record absolu n'est plus qu'une question de temps.
Déjà assurée du gros globe depuis vendredi, la prodige du ski américain a désormais réalisé tous ses objectifs avant même de débarquer à Are pour les finales. Elle ira en Suède avec le sentiment du devoir accompli et un 42e succès en Coupe du monde dans la poche.
Ofterschwang
Prudente et tacticienne, Shiffrin est allée chercher la gagne à l'expérience
10/03/2018 À 12:30
"C'était un incroyable week-end c'est certain", a souligné l'Américaine après la course. "Mon plus grand challenge cette année n'a pas été les Jeux Olympiques, ou de gagner le classement général de la Coupe du monde ou autre chose, mais de rester motivée pour ces dernières courses."

Prudente et tacticienne, Shiffrin est allée chercher la gagne à l'expérience

Holdener devra encore patienter

Shiffrin n'a pas découpé le tracé d'Ofterschwang pour autant. Solide leader après la première manche, elle a plus fait dans la gestion lors du second run. Et cela lui a réussi. Sur une piste qui a tenu longtemps avant de marquer, seule sa faculté à éviter les pièges a pu l'aider pour aller chercher la gagne. Malgré quelques fautes en bas du parcours, elle a réussi à garder de la vitesse pour conserver les commandes au détriment de Wendy Holdener, battue pour neuf petits centièmes.
Une nouvelle fois battue, la Suissesse continue d'attendre son heure. Celle-ci viendra sûrement. Le ski produit est trop bon et trop régulier pour que cela en soit autrement. Elle aurait constitué une belle vainqueur samedi après sa superbe seconde manche où elle n'a pas calculé une seule seconde. Frida Hansdotter, repoussée à plus d'une demi-seconde (3e à +0"72) n'a pu que constater les dégâts. Dernière rivale de Shiffrin pour le petit globe de slalom, Petra Vlhova a pris la 4e place à +0"87.
Chez les Bleues, notons la petite remontée de Nastasia Noens. La Niçoise a produit une belle seconde manche pour aller chercher la 17e place (à +2"64). Adeline Baud-Mugnier a, elle, pris la 23e place à +3"74.
https://i.eurosport.com/2018/03/10/2290026.jpg
Ofterschwang
En mode jubilé, Zuzulova et Kirchgasser ont fait le spectacle
10/03/2018 À 10:26
Ofterschwang
Pour une fois, Shiffrin n'a pas tué le suspense
10/03/2018 À 09:39