Getty Images

L'opération parfaite de Kilde

L'opération parfaite de Kilde

Le 14/02/2020 à 14:43Mis à jour Le 14/02/2020 à 14:58

SAALBACH-HINTERGLEMM - Aleksander Kilde a remporté ce vendredi le Super-G de Saalbach-Hinterglemm. Avec cette victoire - sa première de la saison -, le Norvégien s’empare de la tête du classement de la spécialité mais surtout du général de la Coupe du monde. Avec sa sixième place, Alexis Pinturault limite la casse.

Cette fois, il la tient ! Après quatre 2e place, Aleksander Aamodt Kilde a enfin ouvert son compteur cette saison en remportant ce vendredi le Super-G de Saalbach-Hinterglemm. Malgré des conditions compliquées, le Norvégien a devancé le Suisse Mauro Caviezel (+ 0’’15) et l’Allemand Thomas Dressen (+ 0’’31) et en profite pour s’emparer de la tête du classement de la spécialité mais surtout du général de la Coupe du monde. Malgré une belle 6e place, Alexis Pinturault compte désormais 100 points de retard.

Kilde pourra fortement remercier le jury des commissaires. Le vent et la neige ont longtemps laissé craindre une annulation de l’épreuve mais, quatre reports, les skieurs ont fini par s’élancer avec plus de deux heures. Avec un départ abaissé au niveau de celui du géant, les organisateurs n’ont pu offrir qu’une course de moins d’une minute, loin de la durée habituelle des Super-G. Mais le Norvégien a su en profiter. Parti avec beaucoup d’envie, il ne s’est pas posé la moindre question, a accepté de jouer avec les mouvements de terrain et les portes en aveugle qui auront piégé pas mal de skieurs, Feuz et Mayer en tête.

De précieux points pour Pinturault

Sur une piste qui aura rapidement marqué, favorisant ceux qui s’élançaient devant (9 des 10 premiers se sont élancés dans le top 13), Kilde aura fait la différence sur les sections rapides, à l’occasion des quatre premières portes ultra importantes et dans le final. Et qu’importe alors qu’il ait été moins juste sur la partie de glisse. Ça lui a suffi pour devancer Mauro Caviezel, toujours placé (sept top 6) mais jamais gagnant cette saison. En pleine confiance après son succès en descente jeudi, Thomas Dressen a un temps laissé croire qu’il pouvait rivaliser avec le Norvégien, en revenant très fort sur la partie de glisse. Mais il n’y avait rien à faire. Nouveau leader du classement de Super-G après les contre-performances Mayer (sorti), Kriechmayr (10e) et Jansrud (9e), Kilde prend surtout les commandes du général, à un mois de la fin de la Coupe du monde.

Alors que lui aussi pouvait espérer s’en emparer ce vendredi, Alexis Pinturault est désormais repoussé à 100 points du Norvégien. Mais le Français n’aura rien à se reprocher. Avec peu de sections techniques seyant à ses qualités, le skieur de Courchevel a su mettre l’intensité nécessaire pour décrocher son troisième top 10 de la saison, en trois Super-G. Avec cette 6e place, il revient au général à 21 points d’Henrik Kristoffersen mais il devra aussi se méfier de Kilde désormais. En ce qui concerne les autres Français, Johan Clarey s’est un peu raté et n’a pris que la 13e place (+ 1’’06). Nils Allegre (18e, + 1’’36), Blaise Giezendanner (22e, + 1’’59) et Mathieu Bailet (24e, +1’’59) marquent aussi des points.