Reuters

Le gros globe pour Hirscher

Le gros globe pour Hirscher
Par Eurosport

Le 16/03/2012 à 13:31Mis à jour Le 17/03/2012 à 17:26

Vainqueur du géant de Schladming et du globe de la spécialité, Marcel Hirscher a surtout remporté le gros globe de cristal. Avant le slalom de dimanche, l'Autrichien possède 25 points d'avance sur Beat Feuz, seulement 21e samedi, mais le Suisse ne s'alignera pas sur cette dernière épreuve.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

C'est dans la poche. Avant le slalom dominical, qui refermera le cirque blanc, Marcel Hirscher a fait main basse sur le gros globe de cristal après sa victoire, la 9e de l'hiver, lors du géant de Schladming. Devant son public, l'Autrichien de 22 ans a résisté à la pression pour devancer ses deux compatriotes, Hannes Reichelt et Marcel Mathis. Seulement 21e de l'épreuve, Beat Feuz n'a pas inscrit le moindre point et est désormais relégué à 25 longueurs d'Hirscher au général. Et le Suisse a confirmé dans l'après-midi qu'il ne s'alignera pas sur le slalom de dimanche.

Marcel Hirscher succède donc au Croate Ivica Kostelic au palmarès du classement général. La journée avait idéalement débuté pour l'Autrichien. Parti en tête-à-queue lors de la première manche, Ted Ligety avait laissé s'envoler ses derniers espoirs de cristal. Assuré de remporter le globe de la spécialité à mi-course, Hirscher a pu tout lâcher dans la seconde manche. Sa prise de risques a été récompensée à l'arrivée avec ces 100 nouveaux points dans l'escarcelle.

Ce 9e et dernier géant de l'hiver a également réussi aux Français. Derrière le triplé autrichien, ont suivi trois Tricolores. Troisième du premier tracé, Alexis Pinturault s'est classé quatrième (à 0"75), devant Thomas Fanara (+1"56) et Jean-Baptiste Grange (1"89). Steve Missillier (9e à 2"22) et Cyprien Richard (11e à 2"50) n'ont pas démérité sur une Planai très "accrochante" et difficile à skier. L'épreuve aura été aussi marquée par l'adieu de Didier Cuche. Ouvreur de luxe de la seconde manche, le Suisse a disputé la dernière course de sa riche et belle carrière. Affublé d'un costume et de skis des années 1930, le Neuchâtelois a été célébré par les 30 000 spectateurs puis a été porté en triomphe par deux de ses compatriotes. Pour lui rendre hommage, l'ensemble des skieurs s'est essayé au célèbre "salto du ski" du Suisse. Certains avec plus de réussite que d'autres...

0
0