Getty Images

Mikaela Shiffrin en tête d'une première manche indécise

Shiffrin, chef d'une meute en formation rapprochée

Le 28/12/2018 à 11:29Mis à jour Le 28/12/2018 à 12:31

SEMMERING - Mikaela Shiffrin devant, les autres derrière. Le refrain est bien connu et il encore d'actualité au terme de la première manche du géant remportée par l'Américaine vendredi. Mais la concurrence est tout sauf matée, avec six skieuses en deux dixièmes. Tessa Worley est un peu plus loin.

Mikaela Shiffrin s’est emparée de la première manche du Super-G de Semmering (Autriche) vendredi en 1'02''32. L’Autrichienne Stéphanie Brunner la suit de très près à seulement deux centièmes. Tessa Worley, première française, est classée septième (1'02"76) après avoir tout perdu sur le haut du parcours.

Mikaela Shiffrin est encore parvenue à s’imposer lors de la première manche de la difficile descente de Semmering et se dirige tout droit vers le record de victoires en Coupe du Monde sur l’année civile. Mais, contrairement à d’autres courses, l’Américaine ne s'est imposée qu’un tout petit écart avec la deuxième, Stéphanie Brunner, qui reste en embuscade à deux centièmes.

Vidéo - Déjà devant, Shiffrin n'a pas (encore) assommé la course

01:53

Le top 6 en deux dixièmes

La Norvégienne Ragnhild Mowinckel complète le podium (1'02"35), à seulement trois centièmes de Shiffrin. La deuxième manche s’annonce très serrée, Frederica Brignogne, sixième est à seulement 18 centièmes. Shiffrin n’aura donc pas le droit à l’erreur.

Tessa Worley peut regretter son début de course. En effet, la Française, septième au classement a été surprise par la neige beaucoup plus accrochante que prévue et n’est pas parvenue à mettre l’intensité nécessaire pour son premier intermédiaire. Elle réalise cependant une bonne fin de course qui lui permet d’être à 44 centièmes de Shiffrin, encore en embuscade pour viser un bon résultat.

Vidéo - Un faux départ et Worley s'oblige à l'exploit

01:43
0
0