AFP

Alexis Pinturault remporte le géant de Sölden devant Marcel Hirscher

Pinturault était tout simplement imbattable

Le 23/10/2016 à 14:01Mis à jour Le 23/10/2016 à 14:41

COUPE DU MONDE - Alexis Pinturault a décroché une première victoire cet hiver en dominant le géant d'ouverture à Sölden, dimanche. Meilleur temps des deux manches, le Français a écrasé la concurrence : Marcel Hirscher est repoussé à 0"70, tandis que Felix Neureuther est 3e à 1"37. C'est la 16e victoire du Français en Coupe du monde, la 7e en géant et la 1re à Sölden. Magique !

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

La France attendait une telle issue à Sölden depuis 15 longues saisons et un succès de Fred Covili : voir un de ses représentants sur la plus haute marche du podium du géant d'ouverture. Alexis Pinturault a mis fin à cette longue disette dimanche en s'offrant avec brio la première course de l'hiver. A l'issue des deux manches, le skieur de Courchevel a devancé Marcel Hirscher et Felix Neureuther. Avec la manière.

En tête à mi-course, Pinturault n'a pas craqué l'après-midi. On savait le bonhomme costaud physiquement. Mentalement, il semble de plus en plus fort également. Meilleur temps des deux manches, "Pintu" a survolé cette mise en bouche. Il suffit de se pencher sur les chronos finaux pour mesurer la performance accomplie : Hirscher, qui avait mis la pression sur son bourreau, est repoussé à 0"70 et Felix Neureuther, auteur d'une belle remontée, a accusé 1"37 de retard sur la ligne.

Une de plus que Killy

Ce nouveau triomphe, le 16e en carrière à 25 ans, soit un de plus que la légende Killy, le 7e en géant et surtout le 1er sur le glacier du Rettenbach, offre au Français le droit de prendre les commandes du général. Evidemment. Un classement inaccessible depuis cinq ans - la faute à l'ogre Hirscher - et qui pourrait rapidement devenir un objectif si les grosses performances s'enfilent pour Pinturault. On n'en est pas là...

Si Pinturault a excellé pour lancer son hiver, le reste de la bande n'est pas en reste. Trois autres Français figurent dans le top 15. Malgré une gastroentérite, Thomas Fanara a soldé sa journée par une 6e place (+1"67), juste derrière le revenant Ted Ligety (5e à 1"65). Mathieu Faivre s'est classé 9e à 1"93 tandis que Victor Muffat-Jeandet, 14e à 2"23, a bien réagi après un premier passage délicat. Egalement qualifié pour la manche finale, Steve Missillier a fini au 26e rang à 2"90.

0
0