L'ultime descente de l'hiver a tenu toutes ses promesses. Sur les neiges de St-Moritz, c'est Beat Feuz qui s'est montré le plus rapide, ce mercredi. Le Suisse, qui a signé sa sixième victoire en Coupe du monde, a devancé l'Américain Steven Nyman (+0"08) et le Canadien Erik Guay (+0"54). Dixième, Peter Fill a, lui, remporté le globe de la spécialité. Le premier pour un Italien dans l'histoire du ski alpin.

St. Moritz
Rupture du ligament croisé pour Noens
21/03/2016 À 17:25

Régulier tout au long de l'hiver, héros de Kitzbühel en janvier, deuxième à Lake Louise en début d'hiver, Fill a explosé de joie et fondu en larmes quand il a découvert le dénouement dans l'aire d'arrivée. Dossard 22, il s'est élancé le dernier. Et dans le brouillard. Avait-il été renseigné, dans la cabane de départ, sur le fait qu'il était contrait de finir dans le top 15 pour se parer de cristal ? Lui a assuré au micro d'Eurosport que non. Si l'issue n'avait pas été favorable, le globe serait étonnamment revenu à Aksel Lund Svindal. Le Norvégien, blessé, a manqué les six dernières descentes de l'hiver et a terminé à 26 unités – seulement – de Fill. Preuve que cette saison, n'en déplaise à l'Italien de 33 ans, c'était bien lui le meilleur en descente. Mais les absents ont toujours tort, alors...

10e de la descente, Fill a explosé de joie à l'arrivée

Clarey 5e, Giraud Moine confirme

De son côté, Feuz, finalement 5e de ce classement à 48 points de Fill, a pris rendez-vous pour la saison prochaine. S'il peut éviter les blessures qui ne l'ont pas épargné depuis quelques temps. De retour à Wengen mi-janvier, le Suisse, qui a fait la différence sur le bas du tracé après un haut, tout en glisse, moyen, a enchaîné les gros résultats depuis : 2e à Kitzbühel, 3e à Garmisch et Chamonix, 5e à Jeongseon et Kvitfjell.

Beat Feuz a régalé devant son public

Cinquième (+0"88) ce merdredi, Johan Clarey s'est approché de son meilleur résultat en 2015-2016, une 4e place sur la Streif. De quoi lui donner envie de pousser encore un hiver ? Seul le Français le sait. En novembre prochain, Valentin Giraud Moine sera, sauf coup du sort, au départ de la tournée américaine. Très bon encore une fois, le Tricolore, 2e à Kvitfjell il y a quatre jours, a pris la 7e place (+1"04). Troisième Français au départ, Adrien Théaux était en lice pour le globe. Une victoire et quelques miracles auraient pu lui permettre de remporter le globe. Mais le skieur de Val-Thorens a rapidement déchanté. Hors des points, il a hérité de la 16e place à 1"78.

St. Moritz
Barioz : "On va pouvoir relancer la machine"
20/03/2016 À 13:05
St. Moritz
Brem a raflé le globe de géant pour... quatre petits centièmes !
20/03/2016 À 12:13