Une Italienne en cache parfois une autre. Alors que tout le monde attendait Sofia Goggia, surtout après la chute de la Suissesse Lara Gut-Behrami, vainqueure samedi, c’est Federica Brignone qui a surpris son monde en remportant le deuxième Super-G de Saint-Moritz. Sur un tracé ultra court et rendu complexe en raison d’un très fort vent, la Milanaise a devancé sa compatriote Elena Curtoni (+ 0"11) et l’Américaine Mikaela Shiffrin (+ 0"43) – qui conforte son statut de leader du général de la Coupe du monde - pour s’offrir la 17e victoire de sa carrière, la 5e en Super-G. Meilleure Française, Tiffany Gauthier signe une superbe performance (11e).
Il y avait comme un air de 2019 ce dimanche à Saint-Moritz. Comme il y a deux ans, on a assisté à un doublé italien. Comme il y a deux ans, on a retrouvé Federica Brignone et Mikaela Shiffrin sur le podium. Mais, en 2019, c’est Sofia Goggia qui avait triomphé. Pas cette fois. La Bergamasque, pourtant grande favorite après la violente chute de Lara Gut-Behrami, piégée par le mouvement de terrain, n’a pas réussi à s’adapter aux conditions très compliquées de la station des Grisons.
St. Moritz
On attendait Gut et Goggia, on a eu Brignone : Revivez son run parfait
12/12/2021 À 13:02

L'effrayante chute de Lara Gut-Behrami

Le très fort vent qui a soufflé sur le haut a un temps retardé le départ, finalement abaissé au départ de réserve. Et la course sprint (moins de 58" pour Brignone !) n’a pas souri à Goggia, engagée mais incapable de créer de la vitesse à la sortie de la portion technique. Tout le contraire des techniciennes.

Gauthier s’est rassurée

Malgré un tracé assez direct et donc très rapide, les techniciennes ont été à l’honneur, à l’image évidemment de la 3e place de Mikaela Shiffrin, sur le podium comme samedi, mais aussi de la surprenante et bluffante 4e place (+ 0"52) de la Néo-Zélandaise Alice Robinson ou de la 8e place de Marta Bassino (+ 0"83). Encore fallait-il s’élancer au bon moment, pour bénéficier du vent de dos sur le bas. Et ce dimanche, tout a souri à Federica Brignone.
Déçue de son début de saison jusqu’ici, la Milanaise n’avait pas encore fait mieux que 5e, à l’occasion du Super-G de Lake Louise. Mais on a vite compris que l’Italienne était dans un grand jour. A l’attaque, toujours aussi engagée, très juste sur les lignes, Brignone retrouve le chemin de la victoire pour la première fois depuis le Super-G de Val di Fassa en février dernier.

Shiffrin encore et toujours dans le coup : revivez sa descente en vidéo

Mais il ne s’en est pas fallu de beaucoup pour la voire être battue de justesse. Partie avec le dossard 17, Elena Curtoni a confirmé son renouveau dans la discipline pour signer son premier podium en Super-G depuis plus de quatre ans. C’était déjà en Suisse, à Crans-Montana.
Le podium, les Françaises ne l’ont encore vu que de loin mais Tiffany Gauthier s’est tout de même sacrément rassurée. Après un début de saison compliquée, la Stéphanoise a pris une belle 11e place (+ 1"14), de loin son meilleur résultat de l’hiver et le meilleur résultat pour une Tricolore ce dimanche puisque la meilleure carte, Romane Miradoli, est sortie. Si la performance est moins solide, Laura Gauche accroche tout de même le top 20 (18e).
St. Moritz
Shiffrin encore et toujours dans le coup : revivez sa descente en vidéo
12/12/2021 À 11:36
St. Moritz
L'effrayante chute de Lara Gut-Behrami
12/12/2021 À 11:34