La revanche tant attendue a bien eu lieu. Largement dominée par Sofia Goggia à Lake Louise, Lara Gut-Behrami a cette fois fait la loi à domicile, sur la piste de Saint-Moritz où elle avait décroché la première victoire de sa carrière, en 2008. Au terme d’une course pleine d’engagement et de justesse, la Suissesse s’est offert son premier succès de la saison, devançant sa rivale italienne (+ 0''18) et l’Américaine Mikaela Shiffrin (+ 1''18), qui conforte son leadership en tête du classement général de la Coupe du monde. La première Française, Romane Miradoli, prend une solide 11e place.

33e succès en Coupe du monde pour Gut-Behrami

St. Moritz
On attendait Gut et Goggia, on a eu Brignone : Revivez son run parfait
12/12/2021 À 13:02
Sofia Goggia pourra avoir des regrets. Vainqueure des trois courses à Lake Louise le week-end dernier, l’Italienne espérait sans doute réussir la passe de quatre à Saint-Moritz. Mais la Bergamasque a payé cher son choix de s’élancer tardivement, avec le dossard 17. Alors que les premières ont bénéficié de conditions plutôt bonnes sur le haut, Goggia a elle vu les premières portes baignées par le brouillard. De quoi la perturber légèrement et l’empêcher de s’engager totalement lors de la première moitié de course. Et elle n’a jamais pu combler ses trois dixièmes de retard du 2e intermédiaire… La faute à une Lara Gut-Behrami parfaite.
Souffrante à Lake Louise, diminuée physiquement, la Suissesse était passée complètement à côté de son week-end. Pas cette fois. Sur la piste qui l’avait révélée, qu’elle connait par cœur, Gut-Behrami a réalisé la course parfaite, de bout en bout. Très précise sur le haut, engagée, la Suissesse aura surtout magnifiquement travaillé les mouvements de terrain, piégeux et qui auront notamment provoqué la sortie de piste de la Française Tessa Worley. C’est dans ces ruptures de pente que s’est joué ce Super-G avec des courbes bien plus fluides pour les skieuses qui les avaient anticipées et, donc, bien plus de vitesse sur le bas. Et, ça, la Suissesse l’aura parfaitement compris, pour réussir un récital et s’offrir son premier succès de la saison, la 33e de sa carrière en Coupe du monde.

Lara Gut-Behrami

Crédit: Getty Images

Premier podium depuis janvier 2020 pour Shiffrin

De retour en vitesse cette saison, Mikaela Shiffrin retrouve elle le chemin du podium en Super-G, son premier dans la discipline depuis son succès à Bansko en janvier 2020. Avec un ski bien plus prudent et moins engagé que Gut-Behrami ou Goggia, l’Américaine a laissé parler sa légèreté et sa justesse technique pour parfaitement gérer les difficultés et aller chercher une belle 3e place, à plus d’une seconde de la victorieuse suissesse. Le symbole d’une course qui a souri aux techniciennes, à l’image de la 7e place de Wendy Holdener, bluffante d’engagement. Ce podium permet à Shiffrin de comporter son statut de leader du général de la Coupe du monde, avec 70 points d’avance sur Goggia et 125 sur Vlhova, absente ce week-end.
Mais les conditions de neige n’ont pas vraiment aidé les Tricolores, encourageantes malgré tout. Si Tessa Worley pourra être déçu d’être sorti après moins de vingt secondes de course, Romane Miradoli a confirmé ses belles performances de Lake Louise. Techniquement parfaite, la Française a manqué d’un petit peu de vitesse sur le bas pour espérer accrocher le top 10 mais se contentera bien volontiers de la 11e place (+ 2’’14). Belle performance aussi de Laura Gauche (16e, + 2’’64) alors que Tiffany Gauthier est elle passé au travers (25e).
St. Moritz
Shiffrin encore et toujours dans le coup : revivez sa descente en vidéo
12/12/2021 À 11:36
St. Moritz
L'effrayante chute de Lara Gut-Behrami
12/12/2021 À 11:34