Getty Images

Les Etats-Unis gâchent le record de Bjoergen

Les Etats-Unis gâchent le record de Bjoergen

Le 21/02/2018 à 11:17Mis à jour Le 21/02/2018 à 15:16

JEUX PYEONGCHANG 2018 - Les Etats-Unis ont crée une petite sensation en remportant le sprint par équipes dames mercredi. Les Américaines ont surpris tout leur monde en devançant au sprint la Suède et la Norvège de Marit Bjoergen, qui remporte là sa 14e médaille, record historique des Jeux d'hiver. Les Françaises ont terminé à la 8e place.

La nouvelle reine des JO se nomme Marit Bjoergen. La Norvégienne est devenue la sportive la plus médaillée de l'histoire des Jeux Olympiques d'hiver, mercredi, après avoir remporté la médaille de bronze lors du sprint par équipes dames. Avec 14 médailles remportée en cinq participations aux JO, la fondeuse a officiellement dépassé son compatriote, Ole Einar Bjoerndalen, devenu le recordman à Sotchi après son succès en biahtlon sur le sprint.

Ce record gardera quand même un petit goût amer pour Bjoergen. Associée à la patronne de la saison, Maiken Caspersen Falla, la Norvégienne a dû se contenter de la médaille de bronze sur cette course complètement folle. En lice pour la victoire lors du dernier tour, la Norvège a baissé pavillon avant la dernière ligne droite, la faute à un coup de moins bien de Falla, qui a craqué au moment où ne s'attendait pas. Ce sont les Etats-Unis qui ont pris l'or au sprint à la surprise générale devant la Suède.

Exceptionnelle Diggins, historique Bjoergen

Extraordinaires de ténacité, et emmenées par une Jessica Diggins de gala, les Américaines ont signé l'un des plus beaux exploits de l'histoire des Jeux en allant chercher cette médaille d'or. Diggins, elle, s'est offert le scalp de Stina Nilsson lors d'un sprint final complètement fou et parachevé une course pleine d'abnégation. Toujours dans le coup et offensif, le duo venu du pays de l'Oncle Sam a produit un effort extraordinaire pour se parer d'or.

Cinq ans après leur médaille aux Mondiaux à Val di Fiemme, les Etats-Unis sont donc parvenus à remettre leur patte sur cette épreuve. Mais le faire aux Jeux Olympique a été un exploit digne d'entrer dans l'histoire de l'olympisme américaine. Diggins et sa coéquipière, Kikkan Randall, sont en effet devenues les premières médaillées olympique en ski de fond pour Team USA depuis 1976. Il a fallu attendre 42 ans pour que Bill Koch, en argent sur le 30 km, ait de la relève.

Emmenée par une grande Aurore Jean, la France a, elle, dû se contenter de la 8e place à l'issue de cette finale. La seconde partie de course a irrémédiablement condamné les Bleues qui pourront se satisfaire d'être allées en finale. Une maigre satisfaction maiq une satisfaction quand même.

0
0
Nouvelles vidéos