Getty Images

Huitième titre olympique pour Marit Bjoergen, record égalé

Bjoergen est bien sur le toit de l'Olympe

Le 25/02/2018 à 08:48Mis à jour Le 25/02/2018 à 17:57

JO PYEONGCHANG 2018 - Marit Bjoergen inscrit un peu plus son nom dans la légende. Quatre jours après avoir battu le record de médailles lors des Jeux d'hiver, la fondeuse norvégienne a rejoint ses compatriotes de légende Ole Einar Bjoerndalen et Bjoern Daehlie en décrochant un huitième titre olympique, ce dimanche sur le 30 km.

La reine des Jeux c'est bien Marit Björgen. La Norvégienne a établi un nouveau record aux Jeux d'hiver en remportant dimanche sa quinzième médaille olympique après son sacre sur le 30 kilomètres classique en ski de fond, la dernière épreuve de ces Jeux Olympiques d'hiver 2018. Seule au monde, Bjoergen a fait un cavalier seul vers la victoire et l'histoire.

Vainqueur de deux médailles à Pyeongchang dans les compétitions individuelles, une en bronze sur le 10 kilomètres libre, et une en argent en skiathlon au début de la quinzaine, Bjoergen, 37 ans, s'est évitée de terminer sans sacre. Sa victoire a parachèvé de la meilleure des façons des JO déjà historiques pour elle. Elle a permis à la Norvège de terminer en tête du classement des médailles avec 14 titres et 39 breloques au total, juste devant l'Allemagne (14 titres et 31 médailles). Le Canada a pris la 3e place avec 11 médailles d'or (29 au total).

Bjoergen égale le record de titres olympiques de Bjoerndalen et Daehlie

En prenant le titre sur le 30 kilomètres, Bjoergen a remporté sa 8e médaille d'or et égalé le record de titres olympiques détenu par ses compatriotes et légendes Ole Einar Bjoerndalen et Björn Daehlie. Comme Daehlie, la native de Trondheim a réussi ce pari sur trois éditions consécutives. Elle avait ouvert son compteur lors des Jeux de Vancouver en 2010 (3 médailles d'or), avant de remettre ça à Sotchi en prenant trois autres titres. Sacrée sur le relais 4x5km avec la Norvège, elle a ajouté deux nouveaux titres à Pyeongchang et raflé cinq médailles au total. Elle est la seule athlète à compter cinq médailles en Corée du Sud, femmes et hommes confondus.

Sans concurrence lors du 30 kilomètres, Bjoergen a fait de cette mass start sa chose. Aérienne sur les skis, et excellente tacticienne, la sportive aux quatre gros globes de cristal a produit son effort en début de course et n'a trouvé personne pour lui répondre. Impuissantes, la Finlandaise Krista Parmakovski (2e +1'49"5) et la Suédoise Stina Nilsson (3e à +1'58"9) ont complété le podium.

Ingvild Flugstad Oestberg, Charlotte Kalla, Kerttu Niskanen, Jessica Diggins et Heidi Weng, toutes candidates au titre et aux médailles, ont, elles, dû se contenter des places d'honneur. La seule péripétie de cette dernière épreuve en ski de fond a été la chute de Diggins en début de course. Les Françaises, passées à côté de leurs JO, n'ont pas pris part à cette épreuve de clôture.

Margit Björgen lors des JO de Pyeongchang
0
0
Nouvelles vidéos