A 31 ans, Maurice Manificat a évoqué son avenir dans un entretien accordé au quotidien de L’Equipe. Désormais le fondeur le plus médaillé aux Jeux olympiques, avec deux médailles de bronze aux JO de Pyeongchang, le leader de l’équipe de France de ski de fond ne pense pas encore à la retraite : "J’ai 31 ans, je me vois clairement aller jusqu’à Pékin… , annonce-t-il, la capitale chinoise accueillant les Jeux olympiques en 2022. Et peut-être même après, si le physique tient, si j’ai le mental, si ça se passe bien avec ma famille, mon gamin, ajoute-t-il. Je vais être dans la fleur de l’âge." Loin du doyen des fondeur français en Corée du Sud et les 37 ans de Jean-Marc Gaillard, qui faisait partie du relais qui a terminé troisième dimanche dernier.

Maurice Manificat et Richard Jouve ont décroché la médaille de bronze lors du sprint par équipes aux Jeux Olympiques de Pyeongchang 2018

Crédit: Getty Images

PyeongChang
Bjoergen est bien sur le toit de l'Olympe
25/02/2018 À 07:48
L'impression d'avoir trahi ceux qui croient en moi

Dans la même interview, Maurice Manificat revient sur sa déception à l’issue du 15 km où il rêvait de décrocher le premier titre olympique tricolore en ski de fond : "A l’arrivée, j’étais tellement déçu, j’avais l’impression d’avoir trahi tous ceux qui croient en moi et qui avaient travaillé pour moi, avoue-t-il. J’ai reçu beaucoup de messages qui m’ont dit que j’avais tort, mais sur le coup, je n’ai pas pu m’empêcher de penser que j’avais failli à ma mission." A l’instar de Johannes Hoesflot Klaebo, le Français ne participera pas au 50km olympique. Il va maintenant se concentrer sur la dernière ligne droite de la coupe du monde de ski de fond. Il occupe la première place du classement distance.

PyeongChang
Manificat : "Cette médaille, on la dédie à Lucas"
21/02/2018 À 14:28
PyeongChang
Bronzés, Manificat et Jouve relèvent le défi avec brio
21/02/2018 À 10:49