Getty Images

Maurice Manificat : "Cette médaille, on la dédie à Lucas Chanavat"

Manificat : "Cette médaille, on la dédie à Lucas"

Le 21/02/2018 à 15:28Mis à jour Le 21/02/2018 à 15:35

JEUX PYEONGCHANG 2018 – Préféré à Lucas Chanavat pour l'épreuve du sprint par équipes sur laquelle il a décroché la médaille de bronze avec Richard Jouve, Maurice Manificat s'est laissé porter par son esprit collectif. Et une bonne dose de pression, aussi.

Il avait échoué sur le 15km individuel, là où beaucoup l'attendaient. Il a surpris sur le sprint par équipes, où il a finalement été préféré à Lucas Chanavat. Mais pour décrocher la médaille de bronze aux côtés de Richard Jouve, ce mercredi, Maurice Manificat a trouvé une autre force. Celle du collectif. "Au stage de Prémanon, on en avait parlé, a confié le triple médaillé olympique après l'épreuve. On s'était dit : 'Ceux qui se présenteront au départ, ils le font pour l'équipe, pas pour leur pomme'".

Il fallait cet esprit-là et les épaules assez larges, aussi, pour supporter la pression infligée à celui qui n'était pas le favori pour représenter la France sur cette épreuve. "On s'est dit que le leitmotiv était : 'on le fait pour l'équipe et notamment pour ces sprinteurs qui le méritent', parce que c'est une grosse équipe depuis des années en Coupe du monde, a ajouté le skieur de Sallanches. "Même moi, j'avais aussi ce poids, de me dire : 'Il ne faut pas que je me loupe'".

Et puisque tout "s'est déroulé comme sur les plans", Manificat a pu dédier sa médaille à Chanavat, finalement écarté du sprint par équipes, compte-tenu du profil de l'épreuve : "Les coaches ont décidé au final. Et je pense qu'ils ont pris de toute manière la bonne décision. Il n'y avait pas d'autre choix à faire que ça. Lucas va progresser dans le futur, je pense qu'il aura les cartes pour intégrer ce 'team sprint' de Championnat, qui est toujours très dur". Une belle façon de passer le relais. A 31 ans, Manificat a peut-être disputé ses derniers JO. Son jeune coéquipier n'a que 23 ans. L'avenir devant lui. Et des exemples à suivre.

La joie du camp tricolore après le bronze en sprint par équipes

La joie du camp tricolore après le bronze en sprint par équipesGetty Images

0
0
Nouvelles vidéos