Getty Images

Sacrée avec la Norvège, Marit Bjoergen égale Ole Einar Bjoerndalen avec une 13e médaille olympique !

Bjoergen, légende d'hiver !

Le 17/02/2018 à 11:32Mis à jour Le 17/02/2018 à 12:07

JO PYEONGCHANG 2018 - Elle l'a fait. Marit Bjoergen a rejoint samedi Ole Einar Bjoerndalen dans l'Histoire des JO d'hiver en décrochant une 13e médaille olympique, record absolu. Cerise sur le gâteau, la Norvégienne a offert à son pays le titre en relais dames en battant au sprint devant la Suède de Stina Nilsson. C'est la septième médaille d'or de Bjoergen et son troisième podium à Pyeongchang.

Fantastique Marit Bjoergen ! En lice pour inscrire son nom dans l'Histoire des Jeux d'hiver, la Norvégienne y entre par la grande porte. Son dernier relais, et un sprint final magnifique, ont offert à la Norvège le titre en relais dames 4x5km, samedi au Centre de ski de fond d'Alpensia. La Suède fait une belle deuxième et les athlètes russes sous bannière olympique (OAR) ont créé une petite surprise en décrochant le bronze, privant la Finlande ou encore l'Allemagne - habituées aux médailles sur la distance - d'une nouvelle breloque. La France, lâchée dès les premiers kilomètres, termine à une anonyme 12e place, loin de leur 4e rang de Sotchi.

La Norvège n'était pourtant pas en meilleure position à mi-course, à la pire place, la 4e, et à près de 30 secondes des Russes sous bannière olympique, impressionnantes en début de parcours. Mais au prix d'un énorme troisième relais de Ragnhild Haga, grande surprise de la discipline depuis le début de ces JO, les Scandinaves sont revenues dans la course, plaçant Bjoergen dans un fauteuil pour une conclusion en apothéose. A 37 ans, la légende du ski de fond féminin n'a pas laissé passer sa chance.

Bjoergen est allée chercher sa place parmi les géant(e)s

Bjoergen a sorti cinq kilomètres monstrueux, le deuxième meilleur temps de la course derrière celui de sa compatriote Haga. Elle a accéléré dès la première bosse pour distancer définitivement les OAR, finalement 3es. Seule Stina Nilsson, championne olympique du sprint classique quelques jours plus tôt, est parvenue à s'accrocher. Mais décidément dans un très grand jour, la Norvégienne a fait la différence dans les derniers mètres et une ligne droite directe vers le panthéon du sport.

Avec sa 13e médaille, sa troisième à Pyeongchang après l'argent du skiathlon et le bronze du 10km libre, Bjoergen rejoint un autre géant norvégien, le biathlète Ole Einar Bjoerndalen, comme athlète la plus médaillée aux JO d'hiver. Ce titre, le septième de sa carrière aux Jeux (le premier lors de cette édition) la place même seule comme femme la plus titrée, à une longueur de Bjoerndalen et Bjorn Daehlie (ski de fond). Monstrueux, tout simplement. Et la collecte n'est peut-être pas terminée. Bjoergen est aussi tenante du titre sur 30km et en relais sprint.

Les Françaises, n'ont, elles, jamais pu rêver de pareille gloire. Première relayeuse, Aurore Jean, est tombée après tout juste 50 mètres, cassant un de ses bâtons et concédant un retard quasi irrémédiable. Les Tricolores terminent finalement à 4'30" de la Norvège, à plus de 3'40" d'une médaille.

Marit Bjoergen au sprint lors du relais dames à Pyeongchang

Marit Bjoergen au sprint lors du relais dames à PyeongchangGetty Images

0
0
Nouvelles vidéos