Eurosport

Bilan contrasté pour les Bleus lors de l’avant-dernière journée des Universiades d’été 2019

Bilan contrasté pour les Bleus lors de l’avant-dernière journée des Universiades d’été 2019

Le 13/07/2019 à 14:02

Malgré une médaille d’argent et deux en bronze, les Français n’ont pas particulièrement brillé ce vendredi.

La plus belle performance de la journée est à mettre à l’actif du hurdler Wilhem Belocian. Il a pris la deuxième place de la finale du 110 m haies en 13,30s. Seul le Brésilien Gabriel Constantino, l’un de ses adversaires en Diamond League, a fait mieux avec un temps de 13,22s.

Au taekwondo, les Bleus ont remporté une troisième médaille par l’intermédiaire de Dylan Chellamootoo (-63 kg). Il s’est adjugé le bronze malgré sa défaite en demi-finale par l’Iranien Ahmadi. En revanche, pas de miracle pour Kylian Bonnet en -58 kg, éliminé en 8e de finale par le Mongol Molom. Les Bleus n’avaient pas affiché un aussi bon bilan depuis l’Universiade de Shenzhen en 2011.

Par contre, au tennis et au volley, les Français ont vécu une sacrée désillusion. Les volleyeurs ont lourdement chuté face à l’Italie en demi-finale du tournoi avec une défaite en 3 sets : 16-25, 21-25, 18-25. Ils joueront face à la Russie dans le match pour la 3e place.

Le tennisman Lucas Poullain, qui s’est offert la tête de série n° 1 du tournoi il y a quelques jours, n’a pas fait le poids en demies face à l’Ouzbèque Sultanov. Il a été dominé dans les grandes lignes par son adversaire (0-6, 2-6)… mais a quand même gagné une médaille de bronze. Même son de cloche dans le double mixte où il était associé à Alice Robbe. Le duo s’est incliné face à la République tchèque (1-2) et a donc obtenu le bronze.

Ce samedi, les Français auront une dernière fois l’occasion de briller. Parmi les athlètes à suivre, il y a la gymnaste Ksenya Mustafaeva, qui a fini 2e des qualifications à l’épreuve de ruban. Aymeric Lusine, médaillé de bronze aux Universiades de Taipei il y a deux ans, a aussi une chance sur 800 m puisqu’il a validé le 3e temps en demi-finales (1:48,02).

Autres athlètes à suivre : Yann Randrianasolo à la longueur, Yann Schrub, 2e en qualifications sur 5 000 m, et Krilan Le Brihan sur semi-marathon.

0
0