Sports universitaires

Bilan contrasté pour les Bleus lors de l’avant-dernière journée des Universiades d’été 2019

Partager avec
Copier
Partager cet article

Bilan contrasté pour les Bleus lors de l’avant-dernière journée des Universiades d’été 2019

Crédit: Eurosport

ParBeth Knox
13/07/2019 à 12:02 | Mis à jour 13/07/2019 à 12:02

Malgré une médaille d’argent et deux en bronze, les Français n’ont pas particulièrement brillé ce vendredi.

La plus belle performance de la journée est à mettre à l’actif du hurdler Wilhem Belocian. Il a pris la deuxième place de la finale du 110 m haies en 13,30s. Seul le Brésilien Gabriel Constantino, l’un de ses adversaires en Diamond League, a fait mieux avec un temps de 13,22s.

Au taekwondo, les Bleus ont remporté une troisième médaille par l’intermédiaire de Dylan Chellamootoo (-63 kg). Il s’est adjugé le bronze malgré sa défaite en demi-finale par l’Iranien Ahmadi. En revanche, pas de miracle pour Kylian Bonnet en -58 kg, éliminé en 8e de finale par le Mongol Molom. Les Bleus n’avaient pas affiché un aussi bon bilan depuis l’Universiade de Shenzhen en 2011.

Sports universitaires

Nouvelle stratégie, nouveau logo : La FISU se modernise

26/02/2020 À 10:53

Par contre, au tennis et au volley, les Français ont vécu une sacrée désillusion. Les volleyeurs ont lourdement chuté face à l’Italie en demi-finale du tournoi avec une défaite en 3 sets : 16-25, 21-25, 18-25. Ils joueront face à la Russie dans le match pour la 3e place.

Le tennisman Lucas Poullain, qui s’est offert la tête de série n° 1 du tournoi il y a quelques jours, n’a pas fait le poids en demies face à l’Ouzbèque Sultanov. Il a été dominé dans les grandes lignes par son adversaire (0-6, 2-6)… mais a quand même gagné une médaille de bronze. Même son de cloche dans le double mixte où il était associé à Alice Robbe. Le duo s’est incliné face à la République tchèque (1-2) et a donc obtenu le bronze.

Ce samedi, les Français auront une dernière fois l’occasion de briller. Parmi les athlètes à suivre, il y a la gymnaste Ksenya Mustafaeva, qui a fini 2e des qualifications à l’épreuve de ruban. Aymeric Lusine, médaillé de bronze aux Universiades de Taipei il y a deux ans, a aussi une chance sur 800 m puisqu’il a validé le 3e temps en demi-finales (1:48,02).

Autres athlètes à suivre : Yann Randrianasolo à la longueur, Yann Schrub, 2e en qualifications sur 5 000 m, et Krilan Le Brihan sur semi-marathon.

Sports universitaires

Révolution aux Etats-Unis : Des athlètes universitaires vont pouvoir être rémunérés

30/09/2019 À 20:19
Sports universitaires

Universiades d’été 2019 de Naples : changement de hiérarchie à tous les niveaux

15/07/2019 À 15:45
Dans le même sujet
Sports universitaires
Partager avec
Copier
Partager cet article