AFP

Rafael Nadal met un terme à sa saison après sa défaite face à Coric, 124e mondial, à Bâle

Nadal met un terme à sa saison sur un vendredi noir

Le 24/10/2014 à 20:42Mis à jour Le 24/10/2014 à 21:53

Rafael Nadal a annoncé la fin de sa saison - et son forfait pour le Masters de Londres - dans la foulée de son élimination à Bâle par le Croate Coric, 124e mondial (6-2, 7-6), quelques heures après l'annonce de son forfait à Bercy. L'Espagnol va se faire opérer le 3 novembre de l'appendicite.

Clap de fin pour Rafael Nadal en 2014. En marge de son élimination en quart de finale du tournoi de Bâle par le 124e joueur mondial Borna Coric (6-2, 7-6), l'Espagnol a annoncé sa future opération de l'appendicite, prévue pour le 3 novembre, tandis qu'il passera les prochains jours à soigner son dos. Du coup, le troisième joueur mondial ne participera pas au Masters de Londres (9-16 novembre). Une triste journée pour Nadal, qui avait également annoncé, quelques heures auparavant, son forfait pour le BNP Paribas Masters de Paris-Bercy qui débute lundi. L’arbre qui cachait la forêt…

Jouant sous antibiotiques depuis plusieurs jours afin d'éviter l'opération tant redoutée, Nadal n'était pas au mieux tant physiquement que mentalement. Finalement, son retour n'aura duré que l'espace de quatre matches. Sorti dès le premier tour du Masters 1000 de Shanghai, il n'est pas parvenu à atteindre le dernier carré à Bâle. La gêne provoquée par son traitement a eu raison de sa volonté. L'épreuve londonienne était de toute façon son dernier challenge après une deuxième partie de saison au cours de laquelle le cas Nadal avai davantage fait parler par ses forfaits que par ses exploits sportifs.

Nadal

NadalEurosport

Sa deuxième défaite de l'année face à un joueur au-delà du top 100

L'Espagnol ne pensait tout de même pas être sorti si prématurément en Suisse. Et, surtout, pas de cette façon. Eliminé dès le premier tour lors de ses deux seules apparitions en 2003 et 2004, lorsqu'il était encore un jeunot, Rafael Nadal a subi la loi d'un nouveau jeune joueur vendredi: Borna Coric, 17 ans et 124e joueur mondial. Le visage juvénile du Croate est un trompe-l'œil, Coric a démontré qu'il pouvait mener la vie dure au troisième joueur mondial grâce notamment à un coup droit ravageur. Nadal n'a été que l'ombre de lui-même tandis que Coric est allé chercher une victoire historique dans son maigre palmarès.

Le neveu de Toni Nadal n'a pas semblé trouver la bonne dynamique et a commis un nombre importants de fautes directes (37). Bien qu'ayant sauvé deux premières balles de set, la troisième fut la bonne pour Coric, déjà tombeur de Gulbis et Golubev aux tours précédents. Puis, dans le tie-break décisif, le Croate n'a pas craqué. Il n'était donc pas bon d'être une tête de série ce jour. En plus de Nadal (N°2), Milos Raonic (N°4) a subi la loi de David Goffin. Et c'est une demi-finale inédite qui verra s'opposer Coric à Goffin. Nadal, lui, va désormais pouvoir se reposer, panser ses plaies et songer à l'année prochaine. Déjà.

0
0