Peut-on avoir le palmarès de Novak Djokovic et s’aventurer dans les méandres du concept de la défaite encourageante ? Celui-là même qui a hanté, entre autres, les supporters du XV de France pendant de nombreuses années. Difficile d’aller jusque-là. Mais le n°1 mondial a tout de même trouvé de quoi positiver samedi, à l’issue d’une défaite épique face à Aslan Karatsev, aux portes de la finale, chez lui à Belgrade.
"Je ne suis pas satisfait de mon jeu, mais je le suis de la façon dont j’ai combattu", a déclaré Djokovic, dans des propos rapportés par un journaliste du média balkanique Sport Klub. Avant de féliciter son bourreau : "[Karatsev] a joué de manière phénoménale et courageuse, sur la plupart de mes opportunités (limitant notamment le Djoker à 5/28 sur ses balles de break, NDLR), et cela a payé."
J'ai eu des problèmes de santé ces derniers jours
ATP Belgrade
La surprise : Djokovic soufflé par Karatsev après un énorme combat
24/04/2021 À 18:48
Le contraste avec son dernier revers donne du crédit à l’optimisme relatif du Serbe. Entre le 6-4, 7-5 que lui a infligé Dan Evans à Monte-Carlo la semaine dernière, et cette lutte homérique face à un Karatsev en phase de confirmation de son potentiel (7-5, 4-6, 6-4, 3h25) : il n’y a pas photo. Mais si le nonuple lauréat de l’Open d’Australie met tant en avant sa capacité à "combattre" ce samedi, c’est parce qu’il se dit diminué.
"Il a joué vite, comme il sait faire. Je m'y attendais. J'ai bien commencé (…) mais ma concentration et ma forme physique ont baissé pour des raisons de santé, raconte-t-il ainsi, toujours d’après Sport Klub. J'ai eu des problèmes de santé ces deux derniers jours. Cependant, cela ne diminue en rien ses mérites."
Djokovic n’était pas dans son assiette, surtout en fin de rencontre : "Dans ce troisième set, j'ai joué la plupart du temps avec des vertiges, j'étais vraiment malade, et j'avais un adversaire qui m'a pressé, il a été phénoménal." Résultat : une défaite frustrante, devant les siens : "Des matches comme celui-ci font mal, mais je suis content d'avoir toute ma famille avec moi."

Novak Djokovic lors de son match face à Aslan Karatsev lors du tournoi ATP de Belgrade

Crédit: Getty Images

"Roland-Garros est l’objectif", le reste...

Prochaine destination : Madrid ? Pas sûr… "Je ne veux pas faire de plans, j’en ai assez", a répondu Novak Djokovic, lorsqu’il a été interrogé sur son programme, à une dizaine de jours du Masters 1000 de la capitale espagnole. "Les tournois du Grand Chelem restent ce sur quoi je me focalise, développe celui qui en a remporté 18. Roland-Garros est l’objectif (de la saison sur terre battue NDLR)."
Djokovic a également laissé planer le doute sur sa présence à Belgrade dans un mois, où un tournoi sera de nouveau organisé, comblant l’espace laissé par le report d’une semaine des Internationaux de France. "Je ferai de mon mieux pour y être", a-t-il seulement avancé.

Avec un 18e titre majeur, Djokovic fond sur Federer et Nadal

Tokyo 2020
Raquette balancée puis brisée : le double pétage de plombs de Djokovic
31/07/2021 À 09:56
Tokyo 2020
Cette fois, il craque complètement : Djokovic casse sa raquette de rage
31/07/2021 À 09:06