Il n’aura pas été épargné par le sort. Depuis la reprise du circuit en août dernier, Benoît Paire a enchaîné les quarantaines. De New York à Melbourne, l’Avignonnais ne compte plus les jours passés enfermé dans sa chambre d’hôtel. Et si aux Etats-Unis, un test positif le justifiait, en Australie, il a eu la malchance de se trouver dans le même charter en provenance de Doha qu’un individu qui avait contracté le virus. Considéré comme cas contact, il n’a donc pas bénéficié comme prévu des 5 heures de sortie quotidienne pour s’entraîner et se restaurer ces deux dernières semaines. La coupe est donc plus que pleine.
Alors que l’ATP Cup se profile, a-t-il pu s’entretenir un minimum physiquement ? "J'ai eu du mal à gérer cette période. Les premiers jours, j'ai fait quelques séances avec Stéphane Vivier, un kiné de l'ATP, qui m'appelait pour me motiver, mais je me suis vite rendu compte que je n'y arrivais pas. Au final je me suis dit : je ne fais rien. Oui, je me retrouve à me préparer pour un Grand Chelem en une semaine, après 14 jours dans mon lit 24 heures sur 24... Je n'avais pas beaucoup joué avant de venir en Australie, je comptais sur ces deux semaines avec deux heures de tennis par jour et du physique, ce qui aurait été une très grosse préparation par rapport à mes habitudes", indique Paire à L’Equipe dans un entretien.
ATP Cup
Règles, points, dotation... L'ATP Cup, mode d’emploi en 6 questions
31/01/2021 À 23:09
J'ai tapé deux heures à l'entraînement mais j'ai l'impression d'en avoir fait six
Difficile dans ses conditions de l’imaginer compétitif sur un court, lui qui avait déjà éprouvé toutes les difficultés du monde en fin de saison dernière, à l’image de son coéquipier Gaël Monfils lors de cette ATP Cup. Tout juste de retour à l’entraînement, Paire n’en fait pas mystère : il est loin du compte. "J'ai tapé deux heures (dimanche, NDLR), mais j'ai eu l'impression d'en avoir fait six... Le soir, j'étais éclaté. Je me suis mis directement au lit. J'ai eu des courbatures toute la nuit, j'ai crampé du mollet alors que je ne crampe jamais et j'avais des ampoules à la main dont une dingue avec du sang que j'ai fait percer. Au réveil, je ne pouvais même pas me lever, j'ai annulé ma séance du matin. Et j'ai pris des coups de soleil donc j'ai le visage en feu", témoigne-t-il encore, accablé.
Le tableau n’est donc pas reluisant. Mais la perspective de jouer en équipe et de le faire devant un public plus que respectable le rassérène quelque peu. Paire garde d’ailleurs de beaux souvenirs de l’édition inaugurale de la compétition l’an dernier. Plus que jamais, l’Avignonnais a besoin des autres pour se motiver. "L'ATP Cup, c'est important parce que c'est l'équipe de France donc je vais donner le maximum. L'effervescence du groupe, de l'équipe, ça va m'apporter quelque chose. Mais l'Open d'Australie, que je perde au premier tour ou que je fasse quarts, ça ne changera pas grand-chose. Ce n'est pas ma priorité."

Entre mal-être chronique et inquiétude légitime

Le discours a de quoi interloquer, quand on sait que dans le monde du tennis, les tournois du Grand Chelem représentent le Graal. Mais il reflète surtout des états d’âme et une inquiétude partagés par de nombreux collègues de Paire sur le circuit : comment aborder un Majeur avec des matches au meilleur des cinq sets avec une préparation si réduite, ou du moins, très perturbée pour certains ? D’ailleurs, Paire ne remet pas en cause les mesures des autorités australiennes, aussi dures soient-elles. Il pose, comme beaucoup, la question de l’équité sportive entre les participants de l’Open d’Australie.

ATP Cup - Monfils : ''J’ai envie de gagner pour l’équipe''

Pas connu pour être le plus combatif du circuit, l’aide du "capitaine" Monfils ne sera pas de trop pour lui insuffler un soupçon de motivation. Paire a balisé le terrain : il ne faudra pas attendre de miracles de lui aux antipodes. On ne pourra donc qu’être agréablement surpris…
ATP Cup
La France face à l'Autriche et l'Italie, Djokovic avec Zverev
22/01/2021 À 06:41
ATP Cup
Rublev a montré la voie à la Russie
07/02/2021 À 05:24