Il n'aura pas volé sa finale. Pour y arriver, Roberto Bautista Agut a dû aligner quatre victoires dont deux face à des membres du Top 10 : Dominic Thiem jeudi en quart de finale, et donc Andrey Rublev vendredi en demie. L'Espagnol a écoeuré le Russe dans les conditions venteuses de Doha, se permettant même de conclure avec la manière d'un subtil passing de revers croisé, en deux sets (6-3, 6-3) et un peu plus d'une heure (1h13 précisément). Déjà titré au Qatar il y a deux ans mais absent en 2020, le 13e joueur mondial s'est donc offert le scalp du tenant du titre pour enregistrer sa 9e victoire consécutive dans le tournoi. Il sera favori de la finale face à Nikoloz Basilashvili.
De l'importance des repères et de la confiance en tennis. C'est le sous-titre que l'on pourrait trouver au match livré vendredi par Roberto Bautista Agut. Le défi s'annonçait pourtant très compliqué pour un joueur qui était sorti vainqueur d'un combat féroce de près de deux heures et demie la veille. Surtout que se présentait face à lui un Andrey Rublev titré à Rotterdam et qui n'avait pas eu à frapper le moindre coup de raquette pour en arriver là (une première depuis la création de l'ATP Tour en 1990). Mais c'est bien l'Espagnol qui a survolé la partie, tandis que le Russe a payé son manque de rythme.
Roland-Garros
Battu par le 150e mondial, Bautista Agut s'arrête déjà
02/06/2021 À 13:18

Etouffé, Rublev n'a inscrit qu'un point derrière son second service

Indébordable, Bautista Agut a imprimé d'entrée un rythme infernal en fond de court que n'a pas pu soutenir son adversaire, pourtant connu pour son engagement total dans chaque frappe. Il a ainsi fait la différence dès le 4e jeu de la partie et a tenu sans difficulté son avantage, se servant fort bien du poids de la balle de Rublev pour la rediriger contre lui, encore plus vite. Frustré, le Russe a rapidement perdu le sourire qu'il arborait juste avant cette demi-finale, lorsqu'un filet défectueux avait encore repoussé son entrée dans le grand bain du tournoi.
Et même s'il a débreaké immédiatement en début de second acte et a semblé en passe d'équilibrer les débats, c'est bien Bautista Agut qui a su replacer un coup d'accélérateur. Adepte du contre, l'Espagnol a même pris le jeu à son compte, n'hésitant pas à s'aventurer au filet par séquences. Il a surtout totalement étouffé Rublev sur sa seconde balle - le Russe n'a pu marquer qu'un point sur 18 (6 % de réussite seulement !) derrière - et s'est adjugé les 4 derniers jeux pour sceller l'affaire.
Basilashvili, 29 ans et 42e joueur mondial, a défait Fritz en deux sets (7-6, 6-1). Vainqueur de trois tournois, dont deux fois à Hambourg (2018 et 2019), il aura l'occasion d'étoffer son palmarès face au 13e joueur mondial. "Le match d'hier (jeudi) m'a déjà donné beaucoup de confiance", a expliqué Basilashvili, tombeur au tour précédent de Roger Federer.
ATP Rome
Forza Sonego ! Après Thiem, l'Italien fait tomber Rublev
15/05/2021 À 11:44
ATP Barcelone
Resplendissant de confiance, Tsitsipas rejoint Sinner dans le dernier carré
23/04/2021 À 12:22