AFP

ATP Dubaï : Gaël Monfils éliminé en quart de finale par Fernando Verdasco (6-3, 7-5)

Monfils reste aux portes des demi-finales... et du Top 10 mondial

Le 02/03/2017 à 16:30Mis à jour Le 02/03/2017 à 18:37

ATP DUBAÏ - Dominé en deux sets par Fernando Verdasco (6-3, 7-5), Gaël Monfils rate l'occasion d'accéder à sa première demi-finale de l'année. Et de réintégrer le Top 10 mondial, alors que sa partie de tableau semblait dégagée.

Pour son troisième tournoi de la saison, Gaël Monfils aurait pu viser son premier dernier carré. Il aurait fallu que le Français joue à un tout autre niveau pour espérer battre un Fernando Verdasco pas forcément brillant, mais sûr de son jeu et qui a rapidement compris qu'il devait faire jouer son adversaire et attendre sa faute. Battu 6-3, 7-5, le Parisien manque une belle occasion d'aller loin dans un ATP 500, alors que sa partie de tableau avait été libérée par les défaites précoces de Stanislas Wawrinka et de Roger Federer, qu'il aurait pu déloger du Top 10 mondial.

Mieux entré dans la partie que Monfils (12e), l'Espagnol, 35e à l'ATP, a surprenis le Français dès le deuxième jeu du match et a empoché un break qu'il a gardé jusqu'à la fin du premier set, remporté 6-3 (en 37 minutes), en n'ayant à écarter qu'une toute petite balle de break. Mou, peu offensif, à l'envers même parfois, Monfils a offert un piètre spectacle, comme en témoigne son petit 56% de points remportés derrière sa première balle.

A l'inverse de la grosse première demi-heure de la partie, le début de seconde manche a été à l'avantage de Monfils, alors que Verdasco a commencé à distribuer quelques cadeaux. Insuffisant néanmoins pour que le Français ne breake. Les deux joueurs se sont tenus jusqu'à 2-2, moment choisi par Monfils pour offrir le break. Trois jeux blancs de suite sur son service, on pensait Verdasco lancé vers les demi-finales, mais l'interruption due à la pluie et surtout un léger stress l'en a empêché. Monfils est revenu à 5-5, mais a perdu son service dans la foulée. A 6-5, l'Espagnol n'a plus tremblé, et a créé une nouvelle surprise dans ce tournoi de Dubaï. Il affrontera le Néerlandais Robin Haase, tombeur de l'Ukrainien Damir Dzumhur (6-2, 4-6, 6-4).

0
0