Getty Images

Evans surprend Rublev et confirme sa belle semaine

Evans surprend Rublev et confirme sa belle semaine
Par Eurosport

Le 27/02/2020 à 14:29Mis à jour Le 27/02/2020 à 17:55

ATP DUBAI - Daniel Evans continue de s'éclater aux Emirats arabes unis. Tombeur sur le fil de Pierre-Hugues Herbert au tour précédent, le Britannique a confirmé sa belle forme du moment en s'offrant Andrey Rublev en deux sets (6-2, 7-5) en quart de finale, jeudi. Pour une place en finale, il affrontera soit Stéfanos Tsitsipas, soit Jan-Lennard Struff.

L’aventure continue pour Daniel Evans à Dubaï. Après avoir sauvé des balles de match contre Pierre-Hugues Herbert la veille, le Britannique a créé la surprise mercredi dans le premier quart de finale de la journée en prenant le meilleur sur Andrey Rublev, 14e joueur mondial, en deux sets (6-2, 7-6) et plus de deux heures de jeu (2h11 précisément). Cette victoire lui permettra de faire son entrée dans le top 30 la semaine prochaine, une première dans sa carrière. En demi-finale, il sera opposé au vainqueur du match entre Stéfanos Tsitsipas et Jan-Lennard Struff.

Vidéo - Rublev - Evans : Le résumé

02:33

On ne donnait pourtant pas cher de sa peau. Après deux premiers tours très exigeants physiquement contre Fabio Fognini et Pierre-Hugues Herbert – il a passé près de cinq heures et demie à ferrailler pour les battre en trois sets au bout du suspense –, Daniel Evans a trouvé des ressources surprenantes pour maîtriser un Andrey Rublev pourtant en confiance et qui jouait déjà son quatrième quart de finale de la saison. Une victoire avant tout très bien construite tactiquement.

Rublev neutralisé par le revers slicé d'Evans

A la puissance et à l’engagement adverses, le Britannique a opposé une variation ingénieuse et une couverture de terrain impeccable. Capable de neutraliser totalement son adversaire grâce à son slice défensif de revers, Evans a aussi saisi la moindre opportunité pour prendre le filet d’assaut (19 points marqués sur 29 montées). Ces changements de rythme ont fini par rendre fou Rublev, très inefficace sur les balles de break (2/10).

Si le score du premier set semble net, il ne traduit pas l’âpreté du combat entre les deux hommes sur un court central émirati balayé par un vent tourbillonnant. Breaké en début de second acte, Evans a rapidement retrouvé sa concentration et sa tactique pour aligner quatre jeux et servir pour le match à 5-4. Son bras s’est alors mis à trembler et il a vu Rublev revenir, avant de triompher dans un tie-break très indécis et tendu. Mais le Britannique, plus entreprenant, l’a finalement emporté 11 points à 9. Pour prolonger son rêve dans le Golfe, il devra encore bien récupérer, mais cela ne semble pas être un problème pour lui.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313