Getty Images

Battu sur le fil, Herbert rate encore le coche

Battu sur le fil, Herbert rate encore le coche

Le 26/02/2020 à 13:47Mis à jour Le 26/02/2020 à 15:46

ATP DUBAI - Pierre-Hugues Herbert aura des regrets. Une semaine après sa défaite au bout du suspense à Marseille face à Félix Auger-Aliassime, l'Alsacien a encore baissé pavillon après avoir obtenu trois balles de match dans le jeu décisif final, cette fois face à Daniel Evans vainqueur 7-5, 3-6, 7-6. Ce dernier affrontera Andrey Rublev en quart de finale.

Il est rare de le voir s’énerver, mais la frustration était trop grande. Pierre-Hugues Herbert s’est acharné sur sa raquette mardi après avoir perdu son 2e tour à Dubaï au bout du suspense en trois sets (7-5, 3-6, 7-6) et presque trois heures de jeu (2h46 précisément) face à Daniel Evans. Comme contre Félix Auger-Aliassime voici une semaine à Marseille, l’Alsacien a laissé filer des balles de match dans le dernier tie-break avant de s’incliner 9 points à 7. Extatique de son côté, le Britannique défiera Andrey Rublev, tombeur de Filip Krajinovic (7-6, 6-0), en quart de finale.

Un rien. C’est ce qui a manqué à Pierre-Hugues Herbert, encore. Une première balle qui claque ou une attaque de revers croisé qui accroche l’extérieur, au lieu de sortir pour quelques centimètres. A trois reprises, l’Alsacien a eu l’occasion de conclure, dont deux fois sur son service, en vain. Pourtant, il avait trouvé les ressources plus tôt dans la partie pour renverser une situation mal embarquée. En contrôle dans les conditions venteuses de Dubaï, il avait craqué au moment de servir pour le premier set, encaissant sept jeux d’affilée pour se retrouver mené d’une manche et d’un break (7-5, 2-0).

Mais Herbert s’est rebellé, a considérablement augmenté son pourcentage de premières balles (71 % dans le deuxième set) et a pris les devants à l’échange pour remettre les compteurs à zéro. Les deux joueurs ont alors livré une féroce bataille dans le dernier acte. D’abord devant avec le break, le Français a vu son adversaire recoller immédiatement avant que le tie-break ne les départage finalement. Devant 6/4 puis 7/6, il n’a pas su finir le travail, à son grand désespoir.

Vidéo - Trois balles de match et une rencontre qui lui file entre les doigts : L'occasion manquée d'Herbert

02:17
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313