Une petite alerte, puis Richard Gasquet a déroulé. Contraint à déclarer forfait la semaine dernière à cause d’une blessure au pied avant son match du 2e tour à Doha contre Andrey Rublev, le Biterrois a retrouvé avec bonheur la compétition à Dubaï lundi. Au 1er tour aux Emirats arabes unis, il n’a eu qu’une balle de break à sauver sur son premier jeu de service, avant de prendre la mesure de Marco Cecchinato, 89e joueur mondial, en deux sets secs (6-4, 6-2) et un petit peu plus d’une heure de jeu (1h10 précisément).
Gasquet s’est montré particulièrement inspiré au service puisqu’il n’a perdu que 2 minuscules points derrière sa première balle (27/29 soit 93 % de réussite et 13 aces). Il a su se montrer agressif quand il le fallait, réalisant le premier break dans le 5e jeu du premier set, un avantage qu’il a su conserver pour virer en tête. Avant de faire à nouveau la différence d’entrée de second acte et de s’échapper irrémédiablement. Signe de sa confiance, il s’est progressivement lâché en coup droit (9 coups gagnants sur 28 de ce côté).
Coupe Davis Single
Gasquet fessé par le 143e joueur mondial : Ça part mal pour les Bleus
25/11/2021 À 16:44

Un coup droit des bons jours et de l'allant : Gasquet a réussi ses débuts aux Emirats

Gasquet espère enchaîner face à Hurkacz

Si Gasquet connaît un début de saison difficile, lui qui a été contraint au forfait de dernière minute à l’Open d’Australie également, Cecchinato manque aussi cruellement de confiance et cela s’est vu. Il s’agit déjà de la 5e défaite au 1er tour en 2021 en 6 tournois. La marche sera donc certainement plus difficile à franchir pour le Français lors de son prochain match face à Hubert Hurkacz.
Ce lundi a été fructueux pour les Bleus à Dubaï, car, de son côté, Jérémy Chardy ne baisse pas de rythme et est déjà en huitième de finale. Déjà vainqueur en trois sets dimanche pour son entrée en lice face à Albert Ramos-Vinolas, le Palois a récidivé en s'offrant le luxe de faire tomber Alex de Minaur, 23e joueur mondial, en un peu moins de deux heures (1h44 précisément) et trois sets (2-6, 6-3, 6-4). Le Palos a d'autant plus de mérite qu'il semblait complètement sans solutions en début de match.

Déjà en 1/8es, Chardy continue de couper des têtes

Malgré un pourcentage élevé de premières balles pour commencer (72 % dans le premier set), il s'est retrouvé en difficulté d'entrée sur ses engagements, concédant un double break d'entrée. Grâce à sa capacité à anticiper, De Minaur a d'abord totalement neutralisé cette arme majeure du Français, sa vitesse de déplacement et de contre finissant d'écoeurer Chardy en fond de court.
Mais dans le sillage d'un début de saison qui l'a vu menacer Andrey Rublev à Rotterdam en quart de finale (après avoir battu David Goffin et Ugo Humbert), ou encore atteindre déjà deux autres demi-finales sur le circuit (Antalya, Melbourne 2), le Palois n'a pas paniqué. Au contraire, il a même décider de se montrer encore plus agressif pour ne plus donner de rythme à son adversaire. Et bien lui en a pris : avec 35 coups gagnants dont 18 en coup droit, Chardy a fait plier l'Australien sous un déluge de feu. Pour une place en quart, il affrontera le vainqueur du match entre Karen Khachanov et Alexei Popyrin. Pas de quoi l'émouvoir outre mesure si l'on se fie à ses récentes performances.
Rolex Paris Masters
Dimitrov éteint Gasquet et file au 2e tour
02/11/2021 À 17:28
Rolex Paris Masters
Un passing puis un retour gagnants et Gasquet a embarqué Dimitrov dans un 3e set
02/11/2021 À 17:15