Un vendredi très compliqué pour les favoris. Voilà comment on pourrait résumer ces quarts de finale du tournoi ATP de Oeiras. Le Tchèque Tomas Berdych s'est qualifié très difficilement pour les demi-finales grâce sa victoire sur l'Argentin Leonardo Mayer, 88e mondial, en trois sets (3-6, 6-4, 6-4). "Je respecte tous les adversaires que j'affronte. Leonardo a bien joué. Il peut taper fort dans la balle. J'ai eu des hauts et des bas aujourd'hui", a commenté le sixième joueur mondial qui avait perdu deux fois son service dans le set initial. "Heureusement, j'ai pu me ressaisir sur la fin et donner le meilleur de moi-même lors des trois derniers jeux", a confirmé Berdych.
Le Tchèque, 28 ans, s'est ensuite repris grâce à une efficacité retrouvée au service (78% de premières balle dans la dernière manche). Leonardo Mayer (26 ans) n'a pas démérité dans les deux derniers sets mais n'a pas pu reproduire les efforts du début de match. En demi-finale, Berdych affrontera le Roumain Victor Hanescu. Le 93e mondial s'est imposé (6-1, 7-5) face au Portugais Gastao Elias. Le local, invité sur ce tournoi et vainqueur de Guillermo Garcia-Lopez au tour précédent, n'a rien pu faire et s'incline au stade des quarts de finale face à un Roumain qui a fait parler son expérience.

Etonnante et inquiétante défaite pour Raonic

Masters Madrid
Difficile pour les Français, piégeux pour les favoris
02/05/2014 À 19:04

Milos Raonic face à Tommy Robredo - Monte Carlo 2014

Crédit: AFP

Dans les autres quarts de finale, l'Espagnol Daniel Gimeno-Traver et l'Argentin Carlos Berlocq (62e) ont réalisé les performances de ces quarts de finale. Le premier, 98e, est venu à bout de son compatriote Marcel Granollers (25e) en deux sets secs (6-1, 6-2). Mais la vraie surprise est venue du Sud-Américain. Opposé à la tête de série numéro deux, Milos Raonic, Carlos Berlocq s'est imposé assez facilement (7-5, 6-4). Le 62ème joueur mondial a mis un terme au parcours portugais du 9ème joueur mondial, grâce à une étonnante solidité en fin de première manche. Le premier set empoché, l'Argentin a fait très mal mentalement à Raonic qui a ensuite craqué, comme contre Wawrinka à Monte-Carlo. Auteur d'un bon début de saison sur terre avec notamment un quart de finale lors du tournoi monégasque, le Canadien a montré d'inquiétantes faiblesses psychologiques et mentales, notamment dans la seconde manche.
ATP Estoril
Raonic et Berdych très faciles, Garcia-Lopez surpris
01/05/2014 À 19:53
ATP Munich
Haas déroule, les Italiens aussi
01/05/2014 À 19:18