Le duel promettait du spectacle. Entre deux gauchers talentueux aux caractères bien trempés mais qui s'apprécient dans la vie - ils ont même enregistré un duo de rap que l'organisation du tournoi d'Estoril s'est fait un plaisir de faire retentir lors de l'échauffement -, on pouvait attendre des étincelles. Corentin Moutet et Denis Shapovalov n'ont pas déçu jeudi lors de leur 2e tour au Portugal, enfin surtout le Français qui a fini par l'emporter face au Canadien, pourtant tête de série numéro 1, en trois sets (6-4, 2-6, 6-4) et 2h06 de jeu.
Cette belle performance contre le 14e mondial - la meilleure de sa carrière et sa 3e victoire sur un Top 20 - s'inscrit dans la droite lignée de celle face à Daniel Evans la semaine dernière à Barcelone. Pour une place dans le dernier carré à Estoril, Moutet sera opposé à Albert Ramos Vinolas qui a pris le meilleur sur Pierre-Hugues Herbert (6-2, 7-6).
ATP Estoril
Humbert a coincé aux portes des demies : le résumé de sa défaite contre Davidovich Fokina
30/04/2021 À 22:28
Et comme face à Evans, Moutet est passé par toutes les émotions dans un match bien difficile à déchiffrer. A tour de rôle, les deux joueurs ont semblé prendre le contrôle de la partie, mais c'est bien le Français qui a su le mieux tenir ses nerfs dans le "money time". Mené 3-1 dans l'ultime acte, il s'est ainsi adjugé cinq des six derniers jeux, face à un Denis Shapovalov qui, il faut bien le dire, a encore explosé en vol.

Moutet plus fort... dans la tête

Ce match a finalement été à l'image du début de saison du Canadien. En mettant sa demi-finale de Dubaï de côté, Shapovalov a beaucoup de difficulté à trouver de la cohérence et de la constance dans son niveau de jeu. Car son "craquage" final n'était par le premier de sa partie. Pourtant assez convaincant en début de match, il s'était totalement effondré après avoir vu 3 balles de break consécutives (4 en tout sur ses trois premiers jeux de relance) lui filer sous le nez à 3-2. Résultat ? Une accumulation de fautes et un break concédé dans la foulée pour permettre à Moutet de virer en tête.
Quand il a su faire preuve de patience, construire ses points méthodiquement pour les terminer au filet, Shapovalov était pourtant au-dessus du Français, comme le deuxième set, conclu d'un magnifique passing de revers gagnant, l'a montré. Mais le Canadien n'a pas pu garder cette constance et cette patience sur le plan mental. Ses nombreux cris de frustration sur des fautes évitables l'ont montré. Aussi bruyant que lui, Moutet a su, de son côté, rester de manière plus constante dans son match.
Au combat, en donnant du volume à ses coups pour perturber le jeu à plat puissant adverse, il a finalement pris le dessus. Ce match, il l'a finalement gagné dans la tête : une preuve flagrante de ses progrès dans ce domaine, autant que d'une certaine stagnation chez Shapovalov.
ATP Estoril
Terminus pour Moutet : le résumé de sa défaite face au revenant Ramos Vinolas
30/04/2021 À 17:29
ATP Estoril
Pas de demi-finale 100% française : fin de parcours pour Moutet et Humbert à Estoril
30/04/2021 À 16:03