Richard Gasquet surfe sur sa belle dynamique. Après sa superbe performance face au numéro 2 mondial Daniil Medvedev au tour précédent à Genève, le Biterrois de 35 ans ne s'est pas arrêté en si bon chemin jeudi. Opposé au Polonais Kamil Majchrzak en quart de finale, il savait qu'il avait un beau coup à jouer et a parfaitement saisi l'occasion, s'imposant en deux manches (6-2, 6-4) et un peu moins d'une heure et demie de jeu (1h27 exactement). Pour pousser son parcours jusqu'en finale, une autre belle opportunité se présentera contre le Biélorusse Ilya Ivashka ou le Portugais Joao Sousa.
Wimbledon
Gasquet prend la porte, terminus pour les Bleus chez les messieurs
HIER À 14:05
Retrouverait-il une seconde jeunesse ? Une chose est certaine : Richard Gasquet joue du très bon tennis cette semaine en Suisse. Et ce n'est pas Kamil Majchrzak qui dira le contraire. A aucun moment le Polonais n'a ainsi semblé inquiéter le Français jeudi. Ce dernier s'est emparé du service adverse dès le 3e jeu, puis une deuxième fois à 4-2 pour virer rapidement en tête. Très solide du fond avec ses trajectoires bombées et courtes croisées qui ont fait cavaler son adversaire, il était en totale maîtrise.

Une maîtrise totale : un point perdu seulement derrière sa première

Certes, Majchrzak a mieux résisté dans le second acte. Mais il n'a quasiment jamais été en mesure de menacer Gasquet sur son service. Après avoir écarté une balle de débreak en début de première manche, le Biterrois s'est baladé sur ses jeux de service. Une statistique particulièrement révélatrice en atteste : il a remporté 95 % des points derrière sa première balle, c'est-à-dire qu'il n'en a perdu... qu'un sur 22.
A 3-3 dans la seconde manche, Gasquet a, à nouveau, fait l'effort pour s'emparer de la mise en jeu adverse, puis il a conservé son avantage. Dans le dernier jeu, un échange à haute vitesse dans la diagonale revers a été particulièrement révélateur des bonnes sensations du Français qui a conclu l'affaire en changeant brutalement de direction le long de la ligne. S'il ne puise pas trop d'énergie dans les jours à venir, il pourrait débarquer à Roland-Garros avec une belle confiance.
Wimbledon
A 36 ans, Gasquet reverdit
30/06/2022 À 12:37
Wimbledon
Le programme de jeudi : Nadal en 2e rotation sur le Centre Court, six Français en lice
29/06/2022 À 20:12