Panoramic

Federer gère son affaire, Nishikori jette l'éponge

Federer gère son affaire, Nishikori jette l'éponge
Par Eurosport

Le 15/06/2016 à 17:08Mis à jour Le 15/06/2016 à 21:09

ATP HALLE - Roger Federer poursuit sa préparation pour Wimbledon cette semaine à Halle. Le Suisse, tête de série numéro 1, s'est imposé en deux sets accrochés (6-4, 7-6) face à l'Allemand Jan-Lennard Struff.

Entrée en lice réussie pour Roger Federer, mercredi à Halle. L'ancien numéro 1 mondial s'est imposé en deux manches face au local de l'étape, l'Allemand Jan-Lennard Struff. Une victoire en deux manches (6-4, 7-6). Le Suisse Roger Federer, tête de série numéro 1, n'a pas tremblé sur le gazon allemand, un gazon qu'il apprécie pour y avoir gagné à huit reprises.

Federer n'avait jamais croisé la route du 88e mondial mais n'a pas eu besoin de s'adapter au jeu de Struff. Sans avoir particulièrement bien servi, notamment lors du premier set (54% de première balle), l'homme aux 17 titres du Grand Chelem a maîtrisé les débats et breaké son adversaire une fois (6-4).

Nishikori dit stop

Zéro balle de break concédée sur le match, deux obtenues mais non converties lors de la seconde manche : Roger Federer a finalement eu le dernier mot lors du jeu décisif (7-3). Il retrouvera le Tunisien Malek Jaziri (64e) pour une place en quarts de finale.

De son côté, le Japonais Kei Nishikori a été contraint à déclarer forfait à la suite d'une blessure aux abdominaux, permettant ainsi à l'Allemand Florian Mayer d'atteindre les quarts de finale face à l'Italien Andreas Seppi. "Au premier match, je me suis fait mal à mes abdominaux (gauches) et j'ai tenté de me guérir hier. Aujourd'hui, j'ai frappé quelques balles, et cela m'a fait plutôt mal", a expliqué Nishikori, demi-finaliste en 2014 et 2015.

Alexander Zverev

Alexander ZverevAFP

Le jeune Allemand Alexander Zverev, 19 ans, se retrouve lui aussi en quarts, en profitant d'un forfait, celui de son compatriote Benjamin Becker, de 16 ans son aîné, après avoir remporté la première manche 7-5 et mené 3-0 dans la seconde. Il sera opposé au Chypriote Marco Baghdatis. Enfin, l'Allemand Philipp Kohlschreiber, N.25 et finaliste à Stuttgart dimanche, n'a pas eu à forcer son talent (6-2, 7-6) face à l'Espagnol Marcel Granollers (45e), plus à l'aise sur terre battue.

0
0