Getty Images

ATP Halle : Richard Gasquet éliminé par Alexander Zverev en demi-finale (4-6, 6-4, 6-3)

Gasquet laisse à Zverev l'occasion de défier Federer

Le 24/06/2017 à 18:06Mis à jour Le 24/06/2017 à 18:25

ATP HALLE - Il n'y aura pas de finale contre Roger Federer pour Richard Gasquet. Usé sur le plan physique, le Français a chuté en demie, samedi, contre le redoutable Alexander Zverev après avoir pourtant remporté la première manche (4-6, 6-4, 6-3). L'Allemand, qui a de son côté mis du temps à lancer la machine, aura l'occasion contre le Suisse d'aller chercher son quatrième titre de la saison.

Sa première manche de rêve laissait présager le meilleur. Mais face à un joueur du calibre d’Alexander Zverev, ce n’est pas suffisant. Malgré un très beau combat, Richard Gasquet a rendu les armes ce samedi en demi-finale à Halle (4-6, 6-4, 6-3) pour permettre au prodige allemand de s’offrir un finale alléchante dimanche face au maître des lieux, Roger Federer, qualifié un peu plus tôt dans la journée. Et vu la solidité affichée par l’Allemand face au Français, le match risque d’être titanesque.

Les spectateurs ont dû passer un samedi après-midi plus qu’agréable. Car face à leur chouchou, c’est un Richard Gasquet touché par la grâce qui est arrivé sur le court. Le Français, solide tout au long de la semaine, a clairement délivré son meilleur tennis l’espace d’une heure. Offensif, créatif mais surtout très solide, il est d’abord devenu le premier de la semaine à breaker Zverev en terre allemande. Et deux fois dans le même set s’il vous plaît. Comme un symbole, c’est sur un passing monstrueux qu’il est allé chercher ce premier set, sur sa première occasion.

Zverev était trop solide

Face à lui, le jeune Allemand, globalement plus entreprenant et puissant, est sorti frustré de cette première manche qui s’est jouée sur des détails. Alors, forcément, histoire de s’offrir sa quatrième finale de la saison, Zverev a dû serrer le jeu. Le finaliste de l’an passé a réussi le break à 2-2 dans la deuxième manche pour ne plus rien lâcher (6-4 dans le deuxième set). Sa puissance de frappe et sa faculté à se sortir des moments délicats par son service (11 aces sur le match contre 3 à Gasquet) ont fait la différence.

Signe du vent qui tourne, c’est bien l’Allemand qui a fait lever les foules avec un point exceptionnel, marqué en bout de course face aux assauts du Français. Un point primordial pour le 12e mondial, qui lui a permis de sauver sa mise en jeu mais également enchaîner sur un break au timing parfait, à 4-3 dans la manche décisive.

Les jeux étaient faits et, malgré une dernière tentative de rebellion, Gasquet a finalement cédé après deux heures de jeu et un intense combat, chose rarement vue cette saison pour le Français. De bon augure en vue de Wimbledon. Pour Zverev, en revanche, l’Everest se présente dimanche. Après trois victoires en trois finales cette saison, l’Allemand a clairement la baraka. Suffisant pour renverser Federer et ses huit titres à Halle ? Réponse dimanche après-midi.

0
0