Getty Images

Roger Federer se dit "en forme pour Wimbledon" ? C’est bien plus que ça

Federer se dit "en forme pour Wimbledon" ? C’est bien plus que ça

Le 25/06/2017 à 17:17Mis à jour Le 26/06/2017 à 10:20

ATP HALLE - Auteur d’une démonstration de force ce dimanche face à Alexander Zverev (6-1, 6-3) en 52 minutes de jeu, Roger Federer a impressionné les observateurs à quelques encablures de Wimbledon (3-16 juillet). Pour autant, le Suisse a utilisé sa plus belle langue de bois au moment de s’avancer sur le reste de sa saison.

Sa démonstration du jour ne laisse pas de place aux doutes. On pensait à un duel indécis, où l’héritier Zverev aurait de quoi gêner le maître des lieux. Au lieu de ça, ce fut une démolition en bonne et due forme. 52 minutes d’un récital génial où Federer a prouvé qu’à ce niveau-là sur gazon, il est quasiment impossible à aller chercher.

" Tu aurais pu être plus sympa avec moi"

Sa victime du jour, fan avoué de la légende Federer, n’a pas dit autre chose au moment de commenter la performance de son bourreau. "Ce que tu fais sur un court de tennis, on ne le verra plus jamais" a d’abord avancé Zverev avant de se plaindre, dans un sourire, des sévices vécues sur le court ce dimanche : "C'est toujours un plaisir de te voir jouer. Mais aujourd'hui, tu aurais pu être plus sympa avec moi ! "

Sympa, c’est le mot. Car au-delà de la victoire expéditive, c’est la facilité dégagée par le Suisse qui laisse rêveur. Comme au meilleur de son âge d’or, Federer semblait planer sur le court, avec des déplacements ultra-fluides, preuve que les bobos sont de l’histoire ancienne, et des inspirations géniales à écœurer son jeune adversaire.

Après une telle démonstration, il serait facile de céder à une forme d’euphorie. Mais Federer et ses 92 titres en ont vu d’autres. Au moment de parler de sa prestation, "Rodgeur" a fait simple : "J'ai super bien joué, je me suis senti bien dès le début. C'était de loin mon meilleur match de la semaine. Après ma longue pause, les sensations sont excellentes, le plaisir de jouer est revenu et je suis en forme pour Wimbledon". Vous avez dit euphémisme ?

Tête de série numéro 3 à Wimbledon

Surtout, et c’est bien le principal pour Federer, son pari de faire l’impasse sur Roland est pour l’instant payant. "Mon but était d'arriver à 100% de ma forme pour la saison sur gazon", a-t-il expliqué. Le tout avant de ressortir une bonne vieille langue de bois pour évoquer ses chances à Londres : "J'espère maintenant que je vais rester en bonne santé dans cette deuxième partie de saison et on verra quel sera le résultat".

Roger Federer

Roger FedererGetty Images

0
0