Il se plaît sur gazon. A tel point que sa future absence à Wimbledon en devient d'autant plus regrettable. Finaliste la semaine dernière à 'S-Hertogenbosch, Daniil Medvedev n'a pas perdu le rythme à Halle. Le voilà ainsi en quart de finale en Allemagne après une performance d'un sérieux remarquable contre un autre banni du All England Club, le dangereux Biélorusse Ilya Ivashka, 42e à l'ATP. Bien qu'accroché, le numéro 1 mondial l'a ainsi emporté en deux sets (7-6, 6-3) et 1h36 de jeu. Pour atteindre le dernier carré, il défiera Roberto Bautista Agut ou Tallon Griekspoor.
Il ne laisse apparemment pas sa frustration l'emporter. Privé du deuxième tournoi du Grand Chelem de l'année (27 juin-10 juillet), Daniil Medvedev n'en joue pas moins à fond cette saison sur gazon à fond. Ilya Ivashka a pu s'en rendre compte, lui qui pensait certainement que l'occasion était belle de faire un gros coup. D'autant plus d'ailleurs quand il a obtenu trois balles de premier set (certes non consécutives) à la relance à 5-4. Mais le numéro 1 mondial les a sauvées et lui a montré dans la foulée qu'il tenait au moins autant que lui à la victoire.
ATP Montreal
La tornade Kyrgios a encore frappé, Medvedev en a fait les frais
10/08/2022 À 21:02

Medvedev a sorti le grand jeu quand il le fallait

Après un premier set accroché donc arraché au tie-break 7 points à 4, Medvedev a passé la vitesse supérieure. Vif dans ses déplacements latéraux, indébordable, précis en contre, il a aussi fait le spectacle en passing pour être le premier (et le seul) à breaker dans cette partie (7-6, 4-1). Auteur de 30 coups gagnants (pour 18 fautes directes), le Russe a même failli s'envoler dans la foulée, mais Ivashka a fait preuve de beaucoup de caractère. D'abord pour éviter le double break donc, ensuite pour se procurer trois balles pour refaire totalement son retard à 3-2, 0/40.
C'est à ce moment-là que Medvedev a vraiment sorti le grand jeu pour éteindre les velléités adverses : il est revenu à égalité en frappant notamment une volée liftée et un passing gagnants, lâchant un "Allez !" sonore. Cette capacité à hausser son niveau quand le moment l'exige (6 balles de break écartées sur 6 en tout) en a dit long sur son application. Et si Ivashka a remporté le plus beau point de la partie sur balle de match contre lui à 5-2 - un passing de revers slicé croisé somptueux -, c'est bien le Russe qui a scellé l'affaire dans la foulée sur un jeu de service blanc. Dans cette forme, il sera difficile à aller chercher cette semaine.

L'oeil de DiP : "La situation de Medvedev doit être terrible à vivre"

ATP Los Cabos
L'opération reconquête est lancée : premier titre en 2022 pour Medvedev
07/08/2022 À 05:43
ATP Santa Ponsa
Battu par Bautista Agut, Medvedev dit adieu au gazon en 2022
23/06/2022 À 17:15