Il n'y a pas eu photo. Pour la deuxième semaine consécutive, Daniil Medvedev disputait une finale sur gazon, et cette fois dans la peau de numéro 1 mondial. Mais le Russe n'a pas fait mieux qu'à 'S-Hertogenbosch où il avait été balayé par Tim van Rijthoven : Hubert Hurkacz ne lui a ainsi laissé que cinq petits jeux (6-1, 6-4) en à peine plus d'une heure sur le court dimanche (1h03 précisément) à Halle. Le Polonais, qui s'adjuge ainsi le 5e titre de sa carrière en autant de finales sur le circuit, retrouvera par conséquent le Top 10 lundi au détriment de Matteo Berrettini, pourtant titré dans le même temps au Queen's.
Au vu de leurs dernières confrontations, il était difficile d'envisager un tel scénario. Certes, Hubert Hurkacz avait prouvé l'année dernière à Wimbledon qu'il avait toutes les qualités pour bien s'exprimer sur herbe en atteignant les demi-finales à Wimbledon. Il avait d'ailleurs battu Daniil Medvedev sur son parcours, mais il avait arraché ce huitième de finale au bout des cinq sets. Sur le gazon allemand ce dimanche, tout est allé beaucoup plus vite, et même beaucoup trop vite pour le numéro 1 mondial, totalement dépassé.
ATP Montreal
Le sacre inattendu de Carreño Busta
14/08/2022 À 22:04

Hurkacz en démonstration de bout en bout

Daniil Medvedev aurait-il un problème dans la préparation de ses finales ? L'hypothèse ne peut être écartée puisqu'il a buté sur la dernière marche pour la 5e fois consécutive après Paris-Bercy, le Masters de Turin en 2021, l'Open d'Australie et 'S-Hertogenbosch en 2022. Mais si le Russe n'a pas pu donner sa pleine mesure dimanche, c'est surtout parce que Hubert Hurkacz l'en a empêché du premier au dernier point. En fait, le Polonais n'aura eu besoin que de son premier jeu de service, le seul réellement accroché, pour se lancer, puisqu'il a fait le break d'entrée sur un amour de volée amortie (2-0).

Comme à Roland, une militante pour le climat a tenté de s'attacher au filet, mais n'a pas réussi

Le ton était ainsi donné et Hurkacz a poursuivi sur le même rythme : impressionnant au sevice (9 aces, 75 % de 1ères, 84 % de réussite derrière et aucune balle de break concédée) et d'une constance effrayante à l'échange (24 coups gagnants pour 7 fautes directes). Mené 5-0 en un rien de temps, Medvedev a été étouffé, sans solutions. A chaque opportunité, Hurkacz a fait mal que ce soit en puissance du fond ou en subtilité au filet. Un point pourrait symboliser cette mainmise totale : celui qui lui a permis de faire le break d'entrée de deuxième set (6-1, 1-0). Après une série d'acrobaties et un petit lob, il s'est détendu de tout son long pour claquer une volée gagnante en extension. Du grand art !
Finalement, le seul événement qui aurait pu perturber ce dimanche après-midi fut l'irruption d'une militante pour le climat qui a tenté de s'accrocher au filet. A Roland-Garros il y a quelques semaines, l'entreprise avait été couronnée de succès, pas cette fois puisque la sécurité du tournoi l'a rapidement interceptée et évacuée. Hurkacz a donc consciencieusement poursuivi son entreprise de démolition. A n'en pas douter, il sera à surveiller de près du côté du All England Club.

Le top 5 des points du tournoi de Halle

ATP Montreal
Hurkacz en a jeté sa raquette de rage : le point phénoménal de Carreño Busta
14/08/2022 À 22:02
ATP Montreal
Le plus solide, c'est Hurkacz
13/08/2022 À 21:25