Il espérait trouver à Hambourg des repères, il en repart la tête remplie de doutes. Décidément, le retour sur terre (battue) est difficile pour Gaël Monfils après six mois sans compétition. Comme à Rome, c'est un Allemand qui a mis fin d'entrée au parcours du Français mardi. Yannick Hanfmann, certes seulement 103e joueur mondial mais finaliste du tournoi de Kitzbühel voici quelques jours, lui a imposé sa loi en deux manches maîtrisées (6-4, 6-3). Au 2e tour, l'intéressé sera opposé au Chilien Cristian Garin qui n'a laissé aucune chance à un Kei Nishikori (6-0, 6-3) encore loin de son meilleur niveau plus tôt dans la journée.

Deux matches, deux défaites. Dire que Gaël Monfils arrivera du côté de la Porte d'Auteuil sans certitudes relève de l'euphémisme. C'est une bien mauvaise habitude que le Français traîne comme un boulet, même si, en cette saison hors norme où la préparation sur terre battue en compétition est de toute façon réduite, les conséquences sont plus imprévisibles. Toujours est-il que le 9e joueur mondial n'abordera pas le Majeur parisien en confiance. Ce mardi, il a d'ailleurs surtout inquiété sur le plan physique, car jusqu'à 5-4 contre lui dans le premier set, son niveau de jeu, sans être rassurant, n'était pas préoccupant.

Open d'Australie
"Le plus beau cadeau ? Son amour" : l'interview Saint-Valentin de Monfils et Svitolina
14/02/2021 À 14:00

Malgré quelques fulgurances, Monfils a subi et cédé face à la puissance de Hanfmann

Blessé, Monfils a fait appel au kiné

Plutôt autoritaire au service en début de match, "La Monf'" a même obtenu la première balle de break de la partie. Mais Hanfmann, très performant derrière sa première balle (91 % de réussite, seulement 3 points laissés en route), l'a écartée. Et l'Allemand, qui était sorti des qualifications à Kitzbühel puis avait battu des joueurs comme Dusan Lajovic ou Alexander Bublik sur le chemin de la finale, a saisi sa première opportunité sur l'engagement adverse dans le 10e jeu pour virer en tête. Plutôt chanceux pour obtenir cette occasion grâce à la bande du filet, il a néanmoins été récompensé de ses intentions offensives.

Durant ce match, Hanfmann aura ainsi frappé 20 coups gagnants (dont 16 en coup droit) pour 8 petites fautes directes. Face à un joueur aussi en réussite, difficile de résister quand on manque de victoires. Pour ne rien arranger, à l'entame du deuxième set, Monfils a sollicité l'intervention du kiné, visiblement touché aux abdominaux ou au bas-ventre. Il est même sorti du court pour se faire manipuler. Pas à l'aise pour se déplacer, il a peu à peu perdu le fil, envoyant plusieurs lourdes frappes à son retour sur le court, sans grande conviction. Il a alors logiquement concédé le break à 3-2 contre lui dans le second set et ne s'en est pas remis. Par la même occasion, Hanfmann s'est offert sa première victoire contre un top 10.

Aussi en difficulté sur le plan physique que mental, il doit espérer que les quelques jours qui lui restent avant Roland seront suffisants pour se remettre dans le droit chemin. Un tirage au sort clément serait le bienvenu pour lui permettre de reprendre confiance et monter en puissance à Paris. Car les voyants sont plutôt au rouge à l'heure actuelle.

Roland-Garros
Catastrophe pour les Bleus : Monfils trébuche dès le 1er tour !
28/09/2020 À 17:59
Masters Rome
Monfils passe au travers contre Koepfer
17/09/2020 À 21:03