Ce vendredi aura été fou jusqu'au bout. En quelques heures, les têtes de série 2 et 3 ont plié bagage : après Stefanos Tsitsipas, Alexander Zverev est tombé en quart de finale, alors même qu'il a obtenu deux balles de match. Le champion olympique a certes dû batailler face à Taylor Fritz, 39e joueur mondial et local de l'étape, mais il semblait avoir le match en main dans le troisième set, avant de finalement céder 4-6, 6-3, 7-6 en 2h20 de jeu. Devant son public, Fritz jouera donc samedi sa première demie de Masters 1000 contre Nikoloz Basilashvili, également novice à ce stade de la compétition.
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
C'était le retour du Zverev des mauvais jours, celui que l'été 2021 avait presque fait oublier. Bousculé et même malmené par un adversaire en pleine confiance, il a pourtant bien cru s'en sortir, avant que ses nerfs ne lâchent au moment fatidique à 5-3 dans le set décisif. Mais il serait injuste de ne pas souligner le mérite de Taylor Fritz dans ce dénouement improbable. Car le Californien de naissance, déjà tombeur de Matteo Berrettini et Jannik Sinner cette semaine, a encore régalé son public dans une deuxième manche rondement menée et de toute beauté. Et il s'est accroché jusqu'au bout dans une fin de match qui a finalement basculé de son côté.
ATP Finals
L'antisèche : Ce Zverev-là doit gagner un Grand Chelem
21/11/2021 À 18:58

Zverev a perdu le fil

Très stable en fond de court, Zverev a capitalisé sur cette solidité à l'échange pour faire la différence en début de match, avec un break déterminant à 3-3 pour virer en tête 6-4. Mais peut-être trop conservateur, comme cela peut encore lui arriver, il s'est fait surprendre en début de deuxième manche. Il faut néanmoins avouer que Fritz, lui, a bien lâché ses coups, notamment en revers long de ligne, pour ravir l'engagement adverse à 6-4, 1-2 au cours d'un magnifique jeu de relance. Explosif et autoritaire au service, il s'est ainsi totalement relancé (6-4, 3-6).
Toujours aussi agressif, l'Américain a fait l'effort dès l'entame du troisième set pour enfoncer le clou, mais Zverev a tenu le cap dans la tempête. Contrairement à Stefanos Tsitsipas quelques heures plus tôt, il a conservé beaucoup de constance à l'échange et retrouvé une excellente qualité de première balle pour valider son premier jeu de service. Avant de breaker dans la foulée. Les dés semblaient jetés, et l'Allemand, très autoritaire, aurait même pu sceller l'affaire à la relance quand, à 5-2, il a obtenu une première balle de match à la relance.
Ce n'était que partie remise, pensait-on. Mais à 5-3, 40/30 sur son service, Zverev a gâché une seconde balle de match d'une double faute. Visiblement gêné par le soleil, il a surtout été rattrapé par ses vieux démons. Incapable de mettre une balle dans le court, le numéro 4 mondial a offert le débreak à Fritz qui n'en demandait pas tant. Totalement relancé, le Californien a poussé son avantage en allant chercher la plus grande victoire de sa carrière vers l'avant dans un jeu décisif à sens unique (7 points à 3). Le titre se jouera donc entre quatre joueurs classés au-delà de la 20e place mondiale avant le tournoi. Une rareté en Masters 1000.
ATP Finals
Zverev, démonstration totale et superbe bouquet final
21/11/2021 À 17:29
ATP Finals
Medvedev - Zverev : 5 stats à connaître avant le choc final
21/11/2021 À 08:06