Le roi est tombé. Invaincu depuis le début de cette saison, Rafael Nadal avait remporté ses 20 premiers matches en 2022. Il a buté sur la 21e marche dimanche, en finale du tournoi d'Indian Wells. Tourmenté par des soucis physiques, l'Espagnol a cédé en deux sets et un peu plus de deux heures de jeu (6-3, 7-6) face à Taylor Fritz. Le jeune Américain décroche le premier grand titre de sa carrière, lui qui n'avait jusqu'ici gagné qu'un seul tournoi, un ATP 250. Le voilà avec un Masters 1000 sous le bras. C'est ce qui s'appelle changer de dimension.
Ce fut une drôle de journée dans le désert californien. On a d'abord craint que cette finale ne se tienne pas. Dans la matinée, Taylor Fritz a dû écourter son échauffement en raison d'une violente douleur à la cheville. On a ensuite redouté qu'elle n'aille pas à son terme à cause des problèmes de dos de... Rafael Nadal. Manipulé à plusieurs reprises par le kiné, l'homme aux 21 titres du Grand Chelem a souvent fait son âge et même un peu plus au cours de cette rencontre. Cela s'est particulièrement ressenti au service et ce d'emblée : Nadal a servi à quatre reprises dans la première manche. Il a concédé trois breaks.
Wimbledon
Nadal a passé la seconde et Van de Zandschulp en a fait les frais
HIER À 20:01
Mené 4-0, le Majorquin a comblé un de ses deux breaks de retard, avant de perdre à nouveau sa mise en jeu à 5-3. De l'autre côté du filet, impossible pour celui qui l'aurait ignoré d'imaginer que Taylor Fritz avait hurlé de douleur sur le court quatre heures plus tôt. Agressif, pas intimidé par l'envergure si nouvelle de l'évènement pour lui, ou en tout cas n'en montrant rien, il était le patron d'une finale un peu décousue et au scénario inattendu.

Un 3e break et Fritz enlève la 1re manche face à Nadal : la fin du 1er set en vidéo

Son corps a rappelé son âge à Nadal

Mais Rafael Nadal s'est sorti de tant de situations complexes voire compromises ces trois derniers mois, et particulièrement ici, à Indian Wells, où il aura presque toujours évolué sur un fil, que Fritz semblait encore très loin du titre. Même quand il s'en est trouvé à un point. A 5-4, service Nadal, le local de l'étape (même si une grande partie du public a poussé derrière Nadal) a obtenu une balle de match, parfaitement effacée par le gaucher espagnol. Fritz ne le savait pas encore, mais il allait devoir attendre plus de 20 minutes pour se retrouver à nouveau dans cette position.

Incroyable passe d'armes au filet : le point du match pour Fritz

Au bout de l'effort, Nadal a poussé son challenger au jeu décisif. D'abord mené 3-1, il a réussi à prendre le score pour mener 5-4 avec deux services à suivre. Le troisième set semblait tout proche. Mais Rafa n'allait plus faire un point. Une volée liftée de coup droit caviardée, puis un coup droit long de ligne impeccable de Fritz ont replacé Nadal dos au mur. Cette fois, la balle de match était sur le service de l'Américain et ce fut la bonne. Un dénouement logique au vu de cette finale et de son contexte, même si défaite et logique s'accouplent mal concernant Nadal ces derniers temps.
Si ce premier trimestre s'achève mal pour lui, il restera à part dans la carrière de l'ancien (et peut-être futur) numéro un mondial. Rafael Nadal aura été le grand homme de ce début d'année et avec la terre battue qui se profile (il avait annoncé dès le début du mois qu'il ne se rendrait pas à Miami), ce n'est peut-être pas fini. Même s'il va devoir faire attention, car son corps est venu lui rappeler son âge dimanche. Taylor Fritz, lui, recueille les fruits de progrès discrets mais réels depuis plusieurs mois. Même blessée, la bête Nadal est si coriace qu'il serait malvenu de minimiser la performance du nouveau leader du tennis américain.
Wimbledon
Ils resteront inséparables : Nadal le reconnaît, Federer "lui manque"
04/07/2022 À 12:12
Wimbledon
Pour Nadal, le plus dur est peut-être déjà passé
03/07/2022 À 22:20