Pas de surprise pour Rafael Nadal. Le vainqueur de l'Open d'Australie et du tournoi d'Acapulco s'est qualifié pour les huitièmes de finale du Masters 1000 d'Indian Wells en disposant assez tranquillement de Daniel Evans (7-5, 6-3). Plus tonique en début de match, le Britannique a pris le dessus sur la tête de série numéro quatre mais au fur et à mesure du match, le Majorquin a repris le contrôle du match et a fait parler son expérience pour se qualifier au tour suivant. En huitième, Nadal rencontrera le vainqueur du duel entre Denis Shapovalov et Reilly Opelka.
Sous le soleil californien, Rafael Nadal avait à cœur de passer le moins de temps possible sur le court. Déjà bien sollicité par Sebastian Korda pour son entrée en lice dans le tournoi, l'Espagnol a mis un certain temps à entrer dans son match contre un adversaire très précis et adepte du service volée. Après deux premiers jeux relativement faciles pour les serveurs, Evans est venu chercher Nadal sur sa mise en jeu en attaquant très tôt la balle. Surpris, Rafa s'est fait breaker à 1-1, puis a dû patienter pour faire son retour dans la partie. À 4-3 pour son adversaire, le Taureau de Manacor a débreaké sur sa première opportunité puis il n'a plus jamais lâché sa proie. À 6-5 et trois balles de set en sa faveur, Nadal a mis la pression sur Evans pour le contraindre à commettre une double faute au pire moment (7-5).
Tennis
Le Big 3 éjecté des deux premières places : du jamais-vu depuis novembre 2003
12/06/2022 À 22:14

Lancé, Nadal a mis en route le rouleau-compresseur

La suite ? Du grand classique pour Nadal, passé en mode rouleau-compresseur. Dès le début de la seconde manche, sa puissance et ses coups liftés dans les échanges lui ont ouvert la voie pour remporter les trois premiers jeux. Obligé de prendre le rôle du chasseur, Evans n'est pas parvenu à inverser la tendance et s'est contenté de quelques miettes pour éviter une trop grosse correction. Seule petite ombre au tableau : une balle de débreak contre Nadal à 3-1, rapidement écartée grâce à une belle volée au filet. Avec autorité et de l'expérience, Nadal se qualifie sans trembler sur un ultime jeu blanc (6-3). C'est sa quatre centième victoire en Masters 1000 dans sa carrière. Voilà un chiffre de plus à ajouter dans son incroyable palmarès.
Roland-Garros
Seul un novice peut encore empêcher le retour du roi
04/06/2022 À 20:12