Getty Images

Paire n'a pas perdu de temps

Paire n'a pas perdu de temps
Par Eurosport

Le 24/05/2019 à 15:45Mis à jour Le 24/05/2019 à 18:31

ATP LYON - Benoît Paire prépare bien Roland-Garros. Vendredi, le Français s'est qualifié pour la finale du tournoi rhodanien en battant Taylor Fritz (6-4, 6-2) en une heure et quatre minutes. Il y affrontera le Canadien Félix Auger-Aliassime, tombeur plus tard dans la journée de Nikoloz Basilashvili (2-6, 7-6, 6-4).

Benoît Paire s’éclate à Lyon. L’Avignonnais s’est qualifié pour sa deuxième finale de la saison vendredi, après son titre décroché à Marrakech déjà sur terre battue. Il n’a laissé absolument aucune chance à l’Américain Taylor Fritz, 46e joueur mondial, balayé en deux sets secs (6-4, 6-2) en à peine plus d’une heure de jeu. Pour le titre dans le Rhône, il affrontera Félix Auger-Aliassime qui a renversé en fin de journée le Géorgien Nikoloz Basilashvili (2-6, 7-6, 6-4), tête de série numéro 1 tournoi, après 2h16 d'empoignade dans la seconde demi-finale.

A quelques jours de Roland-Garros, Benoît Paire affiche une forme resplendissante. Le Français a offert une véritable démonstration de tennis au public rhodanien, en faisant voir de toutes les couleurs à Taylor Fritz vendredi. Tactiquement, l’Américain n’a pas trouvé de réponse aux changements de rythme incessants de son adversaire. Et dire que l’Avignonnais avait hésité à jouer à Lyon en raison d’une douleur au coude qui l’avait contraint à subir une infiltration…

Un seul point perdu sur première balle

Paire a parfaitement joué sur le plan tactique un Fritz à l’aise en rythme du fond du court. A deux jeux partout dans le premier set, le Tricolore a fait une première différence, variant les zones et les effets, utilisant l’amortie très souvent à bon escient pour s’emparer de l’engagement. Un break précoce qu’il a su tenir jusqu’au bout de la manche pour virer en tête (6-4) après 33 minutes de jeu.

Et s’il y a un domaine, souvent irrégulier chez lui, où l’Avignonnais a impressionné, c’est le service. Il a ainsi servi 64 % de premières balles, remportant 97 % des points derrière (33 sur 34), et a envoyé pas moins de dix aces, réussissant à protéger sa mise en jeu pendant l’intégralité de cette demi-finale. "Si on sert bien sur cette surface rapide, c’est difficile de retourner", a-t-il d’ailleurs noté avec satisfaction à sa sortie du court.

Sur sa lancée, Paire a fait le break d’entrée de deuxième set, prenant confiance aussi côté coup droit et gratifiant le public d’une amortie rétro en glissade défensive dont il a le secret. A 4-2, il s’est même permis de prendre un double break d’avance et de conclure sur un jeu de service immaculé dans la foulée. A Lyon, Paire accumule de la confiance et ne dépense pas trop d’énergie, de bon augure avant Roland.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0