La meilleure façon de se remettre d'une chute à cheval, c'est de remonter tout de suite. Frustré par sa défaite au couteau, et en deux jours, face à Novak Djokovic en quart de finale du Masters 1000 de Rome, Stefanos Tsitsipas a parfaitement remonté la pente en allant se refaire la cerise du côté de Lyon. Venu en dernière minute dans le tournoi rhodanien, après une wild-card demandée quelques instants après sa sortie de route face au n°1 mondial, le Grec est reparti avec la timbale au terme d'une semaine presque parfaite sur le plan du jeu, de son attitude sur le court et surtout de sa confiance, qui reste le dernier point à régler avant d'aller plus haut.
Vainqueur de son 7e titre en carrière en Rhône-Alpes, Tsitsipas n'a pas fait de détails lors de la grande finale qu'il a logiquement fait sienne. Il a méthodiquement battu un Cameron Norrie toujours aussi difficile à jouer, mais quand même un brin éreinté par ses deux dernières journées de jeu, et montré qu'il s'était remis dans sa bulle victoire. Celle-ci avait été mise à mal à Rome où Tsitsipas n'avait pas maté le n°1 serbe alors qu'il l'avait au bout de sa raquette. Une leçon qu'il devra apprendre encore et encore. Satisfait de revoir du public en tribunes, Tsitsipas, sur la réserve, n'a pas offert un discours aussi "fun" qu'à Barcelone (sauf quand il a dû changer de micro) où il avait joué la carte de l'auto-dérision, lors de la cérémonie. Le plus dur l'attend désormais, à la Porte d'Auteuil. Donc, la retenue était de rigueur.
ATP Hambourg
Tsitsipas renversé par Krajinovic
16/07/2021 À 14:15
"Je me suis senti en très grande forme tout au long du tournoi. Je suis satisfait de ma finale car je savais que ce serait difficile alors qu'il a joué un super tennis tout au long de la semaine, battu de bons joueurs et montré tout ce qu'un gaucher pouvait proposer sur terre battue. Ce n'était pas facile", a analysé Tsitsipas, lors de l'après-match. "J'ai réussi à contrôler mes nerfs et rester concentré pour atteindre mon but. Je suis satisfait de ma performance."

Bousculé, toujours mené mais vainqueur : Comment Djokovic a fini par écoeurer Tsitsipas

Un bilan meilleur que Nadal sur ocre

Maintenant, faisons un petit bilan de la saison de préparation sur terre, à une semaine du coup d'envoi de Roland-Garros. Même s'il reste une semaine de compétition à Belgrade II et Parme, c'est bien Stefanos Tsitsipas qui va pouvoir se targuer d'avoir réalisé la meilleure préparation au majeur parisien. Avec deux sacres, dont un en Masters 1000 à Monte-Carlo mi-avril, son premier dans cette catégorie, un titre ATP 250 et une finale d'ATP 500, Tsitsipas a le meilleur bilan niveau performance pure du plateau, même si Rafael Nadal a empoché un ATP 500 et un Masters 1000, à Rome.
Au niveau des victoires, Tsitsipas est devant avec 16 succès, contre 14 à Nadal, mais avec un tournoi en plus. L'Athénien dispose surtout du meilleur bilan 2021 au niveau des victoires : avec 33 succès, il est seul au monde ou presque devant Andrey Rublev (29) et un certain Cameron Norrie (23), pas arrivé en finale par hasard à Lyon.

Mission "Roland-Garros" maintenant

La suite c'est Roland-Garros, un tournoi que Tsitsipas vise clairement et dès cette année. Problème, il lui faudra - si le tirage au sort et le déroulé du tournoi le veulent, ce qui est un autre problème - battre Nadal sur sa surface fétiche et sur un format en trois sets gagnants. Une autre paire de manches, assurément, même pour lui et son dévouement total au tennis. Il a quand même pris quelques points de répères depuis le début de la saison en ce sens. A Melbourne, il a renversé physiquement le Majorquin après avoir été mené deux manches à rien en quarts de finale. Sur terre, il n'est pas passé loin de s'offrir un deuxième succès contre Rafa, deux ans après sa première à Madrid 2019.

Une baston de 3h38 et des rebondissements à gogo, ce Nadal-Tsitsipas a décoiffé

Pour performer au mieux à la Porte d'Auteuil, le 5e mondial va vite plier bagages et se rendre dans la bulle du tournoi parisien afin d'optimiser sa fin de préparation. "Je vais y aller le plus tôt possible, commencer à m'entraîner et être dans ma meilleure forme pour le Grand Chelem parisien. Un tournoi que j'adore et que j'aime. J'espère que quelque chose de positif arrivera là-bas", a commenté Tsitsipas, désormais en mission "RG". Vivement Paris.
Wimbledon
Bousculé par Norrie, Federer s'en sort et verra la deuxième semaine
03/07/2021 À 16:56
Wimbledon
Sensation à Wimbledon : Tsitsipas se prend (encore) les pieds dans le tapis vert
28/06/2021 À 16:05